Réussir sa prépa, chapitre 6 : les accessoires extérieurs

En matière d’équipement extérieur, la plupart des accessoires sont développés pour que le véhicule demeure polyvalent. Hormis les Land préparé uniquement pour le franchissement, une ligne directrice demeure, il faut que le véhicule puisse passer un peu partout et qu’il reste pratique à l’usage.

La majorité des équipements extérieurs destinés aux Land sont développés selon deux critères, leur aspect pratique et l’esthétique même si la plupart du temps, le côté pratique l’emporte. Les pare-chocs sont généralement les premiers éléments à être modifiés ou changés, d’une part pour obtenir des angles d’attaque et de fuite plus intéressants en franchissement, et d’autre part pour pouvoir accueillir d’autres équipements comme une rampe de phares, ou un treuil.

IMG_8391

Un grand nombre de landistes se fait faire une pare-chocs sur mesure par un chaudronnier ou un soudeur. Certes plus résistant et parfois plus esthétique, ce type d’équipement est néanmoins à la limite de la légalité sur route. Il existe des pare-chocs adaptables ont pour particularité d’être homologués par le constructeur, il convient donc d’en tenir compte lorsqu’on s’apprête à modifier les éléments extérieurs de son véhicule. Ceci étant, les pare-chocs adaptables sont souvent spécialement étudiés pour chaque modèle. En ce qui concerne les bas de caisse, peu de landistes apprécient les marchepied car ils diminuent les capacités de franchissement du véhicule. En revanche, il est tout à fait possible d’adapter un marchepieds, de même qu’un système d’attelage sur la traverse arrière d’un Defender. Ce type d’équipement limite peu l’angle de fuite du véhicule du fait de son porte-à-faux arrière très court. Néanmoins, mieux vaut privilégier le système d’attelage amovible à goupille qui s’intègre parfaitement au pare-chocs arrière et ne risque pas de se planter dans le sol en franchissement.

IMG_8226

Du fait de sa forme, le Defender est le véhicule qui bénéficie le plus d’équipements extérieurs adaptables. L’arrière par exemple peut recevoir un marchepied, un système d’attelage, un support de roue de secours, une échelle de toit. Le toit peut accueillir une galerie, une tente, ainsi qu’une rampe de phares. Les tentes de toit présentent un intérêt certains lors de la pratique du raid. Repliées, elles ne dépassent que d’une vingtaine de centimètres, alors que dépliées elles offrent un couchage correct pour deux adultes.

IMG_1469

Il n’est pas rare que les Land soient équipés d’un système d’éclairage supplémentaire. Certes esthétique, ce système complémentaire est surtout installé pour la pratique du tout terrain de nuit, lorsque les phares d’origine ne suffisent pas. Deux types d’installations sont les plus récurrents : les phares installés sur le pare-choc avant, devant le radiateur, et la traditionnelle rampe d’éclairage sur le toit. Les feux présents sur le pare-chocs auront tendance à être plus exposés en franchissement dans la mesure où, relativement bas, ils sont en première ligne dans les bourbiers par exemple. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux les équiper de protections plastiques que l’on ôte uniquement lorsqu’on s’en sert. La traditionnelle rampe de phare a toujours autant d’adeptes qui peuvent dorénavant installer des feux à longue portée halogènes rond ou rectangulaires, des feux antibrouillard, et des feux de recherche sur la même installation du fait des systèmes électriques plus économiques et de la diminution des tailles des phares. Ce système présente néanmoins comme inconvénient majeur d’être directement exposé aux branches en forêt.

IMG_1459

Les extensions d’ailes, quel que soit le modèle de Land, offrent deux avantages : d’une part elles protègent la carrosserie des projections de pierres provenant des roues, d’autre part elles vous permettront d’avoir un Land en règles s’il a été équipé de jantes plus larges puisque les pneus ne sont pas censés dépasser la carrosserie.

IMG_5638

L’équipement extérieur d’un Land permet à chacun de personnaliser son véhicule tout en le rendant plus pratique. Le parfait exemple dans ce domaine restent les plaques de protection de carrosserie en aluminium. Souvent présentes sur les Defender 90, elles permettent de protéger le bas de la carrosserie, tout en enjolivant le Land, d’où un intérêt de plus en plus développé pour l’esthétique-utile.

Réussir sa prépa, chapitre 1 : le moteur Chapitre 2 : les roues Chapitre 3 : les suspensions Chapitre 4 : la transmission Chapitre 5 : l’aménagement intérieur Chapitre 6 : les accessoires extérieurs Réussir sa prépa, chapitre 7 : les treuils La rehausse dans les règles Le cahier des charges de la prépa réussie

À propos Vincent Boigey

Journaliste à Land Mag

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X