Home Actualités Évolution timide à mi-carrière pour le Land Rover Discovery 5

Évolution timide à mi-carrière pour le Land Rover Discovery 5

Les « mules » recouvertes d’autocollants bariolés qui circulaient depuis plusieurs mois en Angleterre laissaient présager un prochain restylage de mi-carrière pour le Land Rover Discovey 5. C’est chose faite aujourd’hui avec l’annonce officielle des nouveautés apportées au Disco 5 pour le millésime 2021. Des évolutions attendues et bienvenues, mais accompagnées d’une mauvaise surprise: l’absence de version hybride rechargeable.

Sur le plan esthétique, ce restylage du Land Rover Discovery 5 reste dans la tradition de la marque avec des modifications qui portent uniquement, à l’extérieur, sur les phares, feux et pare-chocs avant et arrière. Les nouveaux phares à LED reçoivent ainsi une signature lumineuse placée plus bas dans les projecteurs, tandis que les clignotants avant et arrière à défilement se veulent plus modernes. Les sorties d’air sur les ailes avant, de couleur carrosserie, accentuent la fameuse ceinture de caisse en ligne brisée du Disco 5.

Le bouclier avant reçoit à sa base un large rappel de couleur carrosserie, et de nouvelles entrées d’air latérales se combinent pour former une expression plus dynamique. À l’arrière, le nouveau Discovery 5 2021 se caractérise par la signature de ses feux à LED, reliés l’un à l’autre par un bandeau Gloss Black, qui rappelle les Range Evoque et Velar.

Nouveauté du millésime 2021, la finition R-Dynamic apporte une personnalité plus marquée, grâce à l’ajout d’une série d’éléments de design spécifique: touches Gloss Black et Shadow Atlas à l’extérieur et, sur les sièges, le cuir bicolore aux coutures contrastées.

Puisque nous sommes à l’intérieur, restons-y: le Discovery hérite logiquement pour ce restylage de mi-carrière des technologies déjà mises en œuvre sur les autres modèles de la gamme ces derniers mois. L’habitacle incorpore le système d’info-divertissements Pivi Pro inauguré avec le nouveau Defender. De conception innovante, avec une structure de menus simplifiée, et doté d’une batterie dédiée, ce système multimédia permet l’initialisation de la navigation en quelques secondes, tandis que la logique des menus donne un accès direct, depuis l’écran, aux fonctions les plus fréquemment utilisées, ce qui évite de distraire le conducteur.

La console centrale entièrement redessinée accueille un écran tactile HD de 11,4 pouces, 48 % plus grand, qui permet une interaction rapide et intuitive. Par ailleurs, le Discovery 5 2021 peut afficher au tableau de bord, sur l’écran conducteur interactif de 12,3 pouces, des cartes en trois dimensions, libérant l’écran tactile central pour d’autres applications. Ce tableau de bord digital haute résolution peut être configuré pour afficher deux données  sélectionnées, la navigation plein écran en 3D ou une combinaison des deux, le conducteur personnalisant ainsi l’affichage à son goût. L’intégration des Smartphone est tout aussi simple, grâce à Apple CarPlay et Android Auto, tout comme la possibilité de recharge sans fil, et l’amplification du signal. le nouveau sélecteur de vitesse maison est également au rendez-vous, à la place de la molette rotative.

Le bien-être du conducteur et des passagers se trouve complété par l’ionisation de l’air dans l’habitacle, disponible à présent avec une technologie de filtration PM2.5. Le système analyse l’air admis, en mesure la qualité et utilise automatiquement des filtres sophistiqués pour réduire le niveau d’allergènes, de toxines et de particules nocives, pour un meilleur confort. À l’arrière, les sièges de la seconde rangée ont été redessinés pour un confort amélioré (maintien latéral renforcé, assise plus longue, plus fine et mieux ajustée); on remarque également le repositionnement des ouïes de ventilation depuis le pilier B vers la console centrale, ce qui augmente le flux d’air pour les passagers du second rang.

Côté motorisations, le Land Rover Discovery 5 évolue aussi à l’occasion de ce restylage. Il accueille sous son capot 3 nouveaux moteurs 6 cylindres en ligne Ingenium en essence et Diesel. Ces motorisations bénéficient toutes d’une technologie d’hybridation légère 48V (Mild Hybrid Electric Vehicle : MHEV) pour améliorer le rendement, les performances et la souplesse d’utilisation. Un seul moteur 4 cylindres essence P300 Ingenium reste disponible en entrée de gamme.

La gamme complète de moteurs du nouveau Discovery 5 2021 est donc la suivante:

  • Essence P300 : 300 chevaux (221 kW), 2 litres quatre-cylindres essence, 400 Nm de couple de 1 500 à 4 500 tr/mn
  • Essence P360 : 360 chevaux (265 kW), 3 litres six-cylindres MHEV essence, 500 Nm de couple de 1 750 à 5 000 tr/mn
  • Diesel D250 : 249 chevaux (183 kW), 3 litres six-cylindres MHEV Diesel, 570 Nm de couple de 1 250 à 2 250 tr/mn
  • Diesel D300 : 300 chevaux (221 kW), 3 litres six-cylindres MHEV Diesel, 650 Nm de couple de 1 500 à 2 500 tr/mn

Si le Discovery 5 reprend donc, comme le reste de la gamme, les nouvelles motorisations développées ces derniers mois par Land Rover, il est très étonnant de voir qu’il fait en revanche l’impasse sur une version hybride rechargeable PHEV. Déjà disponibles sur les Range L405 et Range Sport, et depuis peu sur le Defender mais aussi le Velar (sur base de moteurs 4 cylindres Ingenium), mais aussi l’Evoque et le Discovery Sport (sur base de moteurs 3 Ingenium), une motorisation PHEV ne posait aucun problème technique pour son intégration, puisque le Discovery 5 est fabriqué sur les mêmes lignes de montages que le nouveau Defender.

Toutes les versions six cylindres du nouveau Discovery sont équipées d’une transmission sophistiquée qui optimise la répartition de couple entre les essieux avant et arrière, grâce à une série de capteurs qui analysent les conditions. Ce nouveau système de transmission intégrale intelligente améliore la motricité, le dynamisme sur la route et le rendement, pour une meilleure sobriété et une réduction des émissions de CO2 en conduite normale, sans rien sacrifier des capacités en tout-terrain caractéristiques du Discovery.

La fonction Terrain Response configurable, héritée du nouveau Defender, permet au conducteur du Discovery de régler avec précision la réponse à l’accélérateur, le régime des changements de rapport, la réponse de la direction et celle des suspensions selon les besoins et aussi selon ses préférences, affinant ainsi sur-mesure ses sensations de conduite en tout-terrain. Le Disco 5 est le seul véhicule de la gamme (hormis le nouveau Def bien entendu) à recevoir cette option.

Le Discovery 5 2021 reçoit aussi la technologie ClearSight Ground View, le fameux « capot transparent » qui permet au conducteur de regarder le terrain immédiatement devant la calandre grâce à l’écran tactile central et à la vision combinée des caméras avant. Curieusement, il n’hérite pas du système ClearSight Rear View (rétroviseur avec écran) disponible sur d’autres modèles de la gamme.

Présenté en 2016, le Discovery 5 se devait de recevoir une mise à jour technique pour rester dans la course face à ses concurrents, sur le marché des grands SUV familiaux. Si ce restylage effectué après 4 ans de carrière lui permet en effet de ne pas se laisser distancer en matière d’équipements, il est en revanche franchement étonnant que Land Rover n’ait pas jugé utile de le doter d’une motorisation hybride rechargeable PHEV. En Europe en général, et en France en particulier, les Malus appliqués aux véhicules rendent dorénavant ce type de motorisation indispensable pour espérer vendre un véhicule en quantité… Sans moteur PHEV, les ventes du Discovery 5, déjà peu brillantes et perturbées de plus par la concurrence interne du nouveau Defender, risquent de devenir anecdotiques.

Land Rover Discovery 5 (2021): gamme, tarifs, équipements, fiches techniques

 

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.