1- Dévisser la grille d'aération située sur l'aile droite pour accéder à l'admission d'air.

Méca : remettre en marche la ventilation d’un Defender Td5

Une ventilation en bon état de marche est indispensable, à la fois pour le confort et la sécurité, notamment en hiver. Mais le manque d’entretien provoque souvent le blocage de son moteur, ce qui fait généralement «  sauter  » le fusible du système de ventilation. Sa remise en marche est heureusement très simple à réaliser.

1- Dévisser la grille d'aération située sur l'aile droite pour accéder à l'admission d'air.

1- Dévisser la grille d’aération située sur l’aile droite pour accéder à l’admission d’air.

 

2- Afin de ne pas perdre les 7 vis de fixation, il est pratique de les ranger dans les interstices de la grille.

2- Afin de ne pas perdre les 7 vis de fixation, il est pratique de les ranger dans les interstices de la grille.

 

3- Enlever la terre, le sable et/ou les feuilles qui ont pu se glisser dans le conduit d'admission d'air et bloquer le moteur de la ventilation, ce qui fait ensuite «  sauter  » le fusible correspondant lorsqu'on met en marche la ventilation.

3- Enlever la terre, le sable et/ou les feuilles qui ont pu se glisser dans le conduit d’admission d’air et bloquer le moteur de la ventilation, ce qui fait ensuite « sauter » le fusible correspondant lorsqu’on met en marche la ventilation.

 

4- Enlever la «   poire   » en caoutchouc installée en bas de l'admission d'air par l'extérieur. Elle est souvent obstruée et ne permet plus à l'eau de s'échapper. En hiver cette eau peut geler et bloquer elle aussi le moteur de ventilation.

4- Enlever la « poire » en caoutchouc installée en bas de l’admission d’air par l’extérieur. Elle est souvent obstruée et ne permet plus à l’eau de s’échapper. En hiver cette eau peut geler et bloquer elle aussi le moteur de ventilation.

 

5- Une fois nettoyée, remettre la «   poire   » dans son logement par l'intérieur de l'admission d'air.

5- Une fois nettoyée, remettre la « poire » dans son logement par l’intérieur de l’admission d’air.

 

6- Faire tourner doucement à la main ou avec l'aide d'un tournevis le moteur de ventilation pour le débloquer. Attention, cette opération doit être réalisée contact éteint.

6- Faire tourner doucement à la main ou avec l’aide d’un tournevis le moteur de ventilation pour le débloquer. Attention, cette opération doit être réalisée contact éteint.

 

7- Vérifier l'état des fusibles situés sous le siège passager avec un voltmètre. Les changer si besoin est.

7- Vérifier l’état des fusibles situés sous le siège passager avec un voltmètre. Les changer si besoin est.

8- Vérifier l'état des fusibles situés au niveau de la console centrale. Le fusible correspondant à la ventilation, qui est généralement le premier à «sauter», est le n°18.

8- Vérifier l’état des fusibles situés au niveau de la console centrale. Le fusible correspondant à la ventilation, qui est généralement le premier à «sauter», est le n°18.

 

9- Remplacer le fusible défaillant ou utiliser un fusible à réarmement. Mettre le contact et vérifier le bon fonctionnement de la ventilation   : le moteur doit tourner à bonne vitesse et ne pas faire sauter de nouveau le fusible.

9- Remplacer le fusible défaillant ou utiliser un fusible à réarmement. Mettre le contact et vérifier le bon fonctionnement de la ventilation : le moteur doit tourner à bonne vitesse et ne pas faire sauter de nouveau le fusible.

_MG_8417Un nettoyage à faire régulièrement !

Afin d’éviter le blocage du moteur, il est préférable d’effectuer le nettoyage du conduit d’admission d’air de ventilation et de la poire d’évacuation d’eau régulièrement. Notamment après chaque «   grosse   » sortie où l’eau ou la boue peuvent avoir pénétré par la grille située sur l’aile.

À propos Vincent Boigey

Journaliste à Land Mag

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*