Home Actualités 110 emplois menacés chez GKN à cause de la fin du Defender

110 emplois menacés chez GKN à cause de la fin du Defender

L’entreprise britannique GKN pourrait licencier 110 ouvriers suite à la décision de Land Rover d’arrêter la fabrication du Defender.

Si les ouvriers de la ligne de montage du Defender à Solihull ont tous retrouvés du travail dans les autres usines du groupe JLR, il n’en va pas de même pour les fournisseurs de la marque à l’ovale vert. Le groupe GKN a annoncé que la fin de production du Defender pourrait la conduire à licencier prochainement 110 ouvriers qui fabriquaient dans son usine de Hadley/Telford le châssis du célèbre cube d’alu.

GKN est le fournisseur de nombreux constructeurs automobiles (Land Rover, Ford, Toyota, …) et fabrique aussi bien de “simples” pièces comme des croisillons ou des châssis que des éléments bien plus complexe telle… le transmission arrière à embrayages multidisques que l’on trouve sur l’Evoque, le Disco Sport… et la Ford Focus RS.

Le document interne de GKN que nous présentons ici précise que depuis 2009 le châssis des Defender est principalement soudé par des robots et non plus manuellement par des ouvriers, mais au moins 110 étaient néanmoins liés à la production du châssis du Defender.

gkn

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.