Home Actualités Project Vector: une Jaguar-Land Rover autonome et électrique !?

Project Vector: une Jaguar-Land Rover autonome et électrique !?

L’époque est compliquée pour les constructeurs automobiles… D’un côté les évolutions technologiques (et notamment les véhicules autonomes) leurs imposent de dépenser des milliards en développement pour ne pas rester à la traîne. De l’autre, les normes en matière de pollution sont toujours plus strictes et les obligent là aussi à investir massivement, sous peine de perdre rapidement des parts de marché à cause des malus imposés brutalement dans chaque pays. Jaguar Land Rover n’est pas épargné et travaille donc lui aussi à de nouvelles « solutions de mobilité » comme on dit aujourd’hui, puisqu’il ne s’agit plus vraiment d’automobile au sens classique du terme !

Plusieurs prototypes ont déjà été réalisés.

Le Project Vector que le groupe vient de présenter est ainsi le premier véhicule qui porte à la fois les noms de Jaguar et de Land Rover. Normal, car ce n’est ni une Jaguar ni une Land Rover… Ce véhicule est destiné à être une plateforme “prête pour l’autonomie” qui offre une solution aux défis actuels de la mobilité urbaine avec un espace intérieur à la flexibilité incomparable.

« La mission Destination Zero que s’est fixée Jaguar Land Rover ambitionne de rendre nos sociétés plus sûres et plus saines, et l’environnement plus propre. Confirmée par un incessant flux d’innovations, l’implication de la compagnie est de réussir un futur à zéro émission, zéro accident et zéro engorgement – aussi bien dans ses produits et ses services que dans ses usines » explique le groupe JLR.

Le Project Vector durant l’inauguration du National Automotive Innovation Centre (NAIC) à Coventry.

Le concept, polyvalent et compact, mesure à peine quatre mètres de long. Il est conçu pour la ville, avec tous ses éléments moteurs et ses batteries intégrées à un plancher plat, ce qui permet une grande variété d’usages. L’habitacle révolutionnaire permet différentes configurations des sièges pour un usage privé aussi bien que partagé, et offre également l’opportunité d’un usage commercial, comme par exemple la livraison sur le dernier kilomètre.

« Les grandes tendances de fond que sont l’urbanisation et la digitalisation rendent inévitables et nécessaires les systèmes connectés de mobilité urbaine. Des véhicules partagés ou privés partageront l’espace avec les réseaux de transport public et leur seront connectés, de façon à ce que l’on puisse voyager à la demande et de façon autonome » explique Tim Leverton, le directeur du projet. « La tâche est complexe, nous y répondrons mieux en travaillant ensemble, avec des partenaires de l’ensemble du spectre, véhicules, infrastructure et monde digital. Avec les technologies et la puissance d’ingénierie de Jaguar Land Rover, nous pouvons fournir aux concepteurs l’opportunité unique de développer des services de mobilité urbaine réellement efficaces, intégrés en douceur à la vie quotidienne. Dans le futur, un parcours urbain fera appel à des véhicules particuliers et partagés, à des véhicules en maraude que l’on pourra arrêter simplement en les hélant, à des services à la demande, aussi bien qu’aux transports en commun. Notre vision expose le véhicule comme un élément flexible du réseau de mobilité urbaine, qui peut être adapté à différents usages ».

Jaguar Land Rover a l’intention de collaborer avec les autorités de la Ville de Coventry et des West Midlands pour organiser, dès la fin 2021, un service de mobilité avec le véhicule qui résultera de l’évolution du Project Vector, et qui constituera un laboratoire vivant de la circulation du futur dans les rues de Coventry.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.