Home Actualités Réussir sa prépa, chapitre 7 : les treuils

Réussir sa prépa, chapitre 7 : les treuils

Tout landiste qui pratique le tout terrain a déjà connu au moins une fois l’embourbement ou l’ensablage, même si toutes les précautions avaient été prises pour l’éviter. D’où l’intérêt d’être équipé d’un treuil voire de plaques de désensablage, ou tout au moins de sangles.

Parmi les outils indispensables aux franchisseurs, le treuil a une place de choix. Il peut se diviser en plusieurs familles : les cabestans, les treuils électriques, mécaniques, et hydrauliques. Chacun offre des prestations propres, et il convient de choisir le treuil qui conviendra à votre activité. Les cabestans fonctionnent par une prise de force sur la boîte de transfert et avec un cordage, on ne les voit que sur les Series. Sur le même mode d’entraînement, le treuil mécanique s’installe via une prise de force sur la boîte de transfert. Complexe à poser, il est de moins en moins utilisé au profit du treuil électrique. A mi-chemin entre l’électrique et le mécanique, on retrouve le treuil hydraulique qui est actionné par une pompe hydraulique. Cette pompe est en général entraînée par une courroie reliée directement au moteur.

IMG_4009

Le treuil électrique est de loin le plus répandu sur les Land. Assez léger (environ 40 kg en moyenne), utilisable à tout moment, facile à manipuler et à installer, il offre de bonnes prestations pour qui utilise un treuil de temps à autre. Branché sur la batterie du véhicule, sa consommation en énergie électrique devient vite élevée dès lors qu’il fonctionne, il est donc impératif que le Land soit muni d’une batterie en très bon état et que l’alternateur fonctionne correctement. Il est préférable de choisir un treuil d’une capacité de traction de plus de 4 tonnes afin d’éviter toute surchauffe du moteur. Dans le cas d’un Land, il faut savoir que très peu de treuils s’adaptent parfaitement au pare-chocs avant, et qu’il est souvent nécessaire d’effectuer quelques modifications avant la pose par le biais d’une platine ou tout simplement en achetant un pare-chocs spécifique.

CORDE PROWINCH

Si la pose d’un tel élément sur votre véhicule vous dérange, il est toujours possible d’utiliser un treuil amovible. Le tireur à câble appelé aussi «Tirefor» est un treuil à main qui peut s’utiliser en levage ou en traction et permet un contrôle permanent de la charge, en montée comme en descente pour une capacité de traction et un poids similaires au palan tendeur.

IMG_9378

Dans le cas où vous et vos amis ne bénéficiez pas de treuil, la solution du tractage par sangle est la plus simple. Deux types de sangles s’offrent à vous : les sangles de traction basiques, les cordes cinétiques. Les secondes, légèrement élastiques présentent pour particularité de restituer lentement l’énergie accumulée lors de la traction. Les tailles de sangle varient de 2 à 20 m pour une capacité de traction allant de 7 à 20 tonnes. Bon à savoir, une couleur est attribuée aux sangles en fonction de leur taille et leur capacité de traction. Intéressantes si vous disposez d’un treuil, les sangles «tour d’arbre» permettent de se sortir d’un faux pas sans aide extérieure et surtout sans faire souffrir votre point d’accroche.

CORDE PROWINCH

Rarement superflues lorsque l’on participe à un raid, les plaques de désensablage font partie de l’équipement basique d’un Land qui s’aventure en terrain hostile. On en trouve principalement en polyester et en aluminium avec des tailles variant de 1 m à 1,50 m et pour un poids de 2 kg à 4 kg la plaque. Il est conseillé de s’équiper d’une pelle pour pouvoir creuser l’espace nécessaire à la pose de ces plaques sous les roues plus facilement.

IMG_7026

Lorsqu’on pratique le tout terrain avec son Land, il n’est pas rare d’être victime d’une crevaison, c’est la raison pour laquelle, en plus bien sûr d’une roue de secours en bon état, il est toujours intéressant d’avoir un cric à portée de main. Plusieurs possibilités s’offrent alors à vous : les crics Farm Jack et Hi-Lift, imposants d’au moins 107 cm, mais efficaces, et les crics gonflables, plus pratiques mais qui ne permettent pas de soulever le véhicule autant que les deux premiers.

IMG_7168

Dans la pratique du tout terrain, il ne faut jamais perdre de vue que tout peut arriver, même avec les plus grandes précautions. Equiper son Land et s’équiper soi-même pour pouvoir se sortir d’un faux pas reste une sécurité obligatoire.

Réussir sa prépa, chapitre 1 : le moteur Chapitre 2 : les roues Chapitre 3 : les suspensions Chapitre 4 : la transmission Chapitre 5 : l’aménagement intérieur Chapitre 6 : les accessoires extérieurs Réussir sa prépa, chapitre 7 : les treuils La rehausse dans les règles Le cahier des charges de la prépa réussie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.