Contrôle Technique 2019: où en est-on ?

Difficile de comprendre ce qui se passe au niveau législatif avec les revirements du gouvernement ces derniers jours suite aux manifestations et aux blocages des Gilets Jaunes depuis fin novembre. Qu’en est-il notamment du Contrôle Technique, qui devait évoluer le 1° janvier 2019 ? Nous faisons le point.

Dans Land Mag 156 nous faisions déjà un premier point sur les évolutions du Contrôle technique 2019. Et vous pourrez trouver dans Land Mag 157 (disponible à partir du 1° janvier 2019 en kiosques) de nouvelles informations précises sur les modifications du Contrôle Technique en 2019. Mais les événements qui secouent la France depuis quelques semaines sont venus désorganiser les plans du gouvernement.

Celui-ci à d’abord annoncé le report de 6 mois de diverses mesures contestées dans la rue par les Gilets Jaunes (taxe carbone, augmentation de gaz et de l’électricité, …), et entre autres de la mise en marche du nouveau CT à partir du 1° janvier. Mais l’Elysée a finalement annoncé hier mercredi 5 décembre que la Taxe Carbone était purement et simplement annulée. Mais qu’en est-il du Contrôle Technique ?

Il semble que la mise en place des nouvelles normes reste, elle, suspendue pour 6 mois et devrait donc entrer en vigueur le 1° juillet 2019, à moins bien entendu que le gouvernement ou le Président de la République ne change encore d’avis… Une annulation serait cependant mal vue des responsables des centres de CT, qui ont dû souvent investir dans de nouvelles machines pour respecter les nouvelles normes de mesure de l’opacité des fumées des moteurs Diesel. Nos conseils pour passer le Contrôle Technique le plus tranquillement possible restent donc a priori valides, de même que nos avertissements concernant les véhicules Diesel, même anciens. Mais il vous serviront donc en juillet prochain !

L’association 40 Millions d’Automobiliste publie par ailleurs un billet très intéressant à propos du report du nouveau CT, qui il est vrai n’était pas une demande forte du mouvement des Gilets Jaunes. Elle estime que le gouvernement aurait préféré reculer sa mise en place car ce sont les véhicules Diesel EURO 5 ou EURO 6, bénéficiant justement de la prime à la conversion tout récemment créée par le gouvernement pour inciter les français à acheter des véhicules plus « propres », qui risquent d’être recalés au Contrôle Technique ! L’article est à lire ici.

 

À propos Vincent Boigey

Journaliste à Land Mag

3 plusieurs commentaires

  1. Pas de soucis …. Maria travaille déjà sur le prochain…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X