La première Land Rover Series I refait surface

Si elle n’est pas la plus ancienne des Land Rover Series I connues (la doyenne de toutes les Land étant la fameuse HUE 166), cette Series I fort décatie peut toutefois porter ostensiblement le titre de première Land Rover de série.

 

En effet, JUE 477 comme on la connaît maintenant, est la premières Series à être sortie de la ligne de montage de Solihull. C’était en juillet 1948 ! HUE 166, pour sa part, était le premier des modèles de pré-série et avait donc été fabriquée peu avant, mais de façon quasiment artisanale, à la main, dans le bâtiment South Works de l’usine Rover.

Mais revenons à JUE 477. Cette Series I porte donc le numéro de châssis 860001 qui lui a été attribué à la sortie de la chaîne de montage de Solihull. Pourtant, son immatriculation (qui est inchangée au cours de la vie d’un véhicule en Angleterre) est plus tardive : elle date de février 1950, quand elle fut vendue à un professeur de la faculté de Newcaslte, Mr. MacEwen. Les deux années précédentes, JUE 477 les avait passées dans l’usine de Solihull (et sans doute la Jungle Track) aux mains de l’équipe de développement de la toute nouvelle marque Land Rover.

Plus tard, elle fut revendue à un agriculteur, Mr Fairless,  et utilisée comme petit tracteur dans son exploitation, avant d’être -c’est souvent le cas pour les vieilles Land- stockées dans un champs saus aucune protection puis plus ou moins oubliée… Première disparition. Heureusement pour elle, en 1995 des landistes Anglais retrouvèrent sa trace, dans l’état où vous la voyez actuellement. Elle fut même brièvement exposée par Mr Fairless lors des festivités pour les 50 ans de Land Rover en 1998.

Deuxième disparition ensuite, mais volontaire cette-fois. JUE 477 trouve enfin un abri pour la protéger des intempéries. Puis l’année dernière son troisième propriétaire (en 70 ans, c’est quand même pas beaucoup !) décide finalement de la vendre à un passionné qui saura la restaurer. C’est chose faite, mais le Royal Automobile Club Britannique qui accueille actuellement cette Series I historique pour une petite exposition, ne précise pas de qui il s’agit. On sait simplement que c’est un industriel passionné par la marque… Le nom de Jim Ratcliffe vous dit quelque chose ?

Il faudra en tout cas beaucoup de patience et… de Livres Sterling à son propriétaire pour pouvoir un jour rouler au volant de la première Series I de série jamais sortie de Solihull !

À propos Vincent Boigey

Journaliste à Land Mag

4 plusieurs commentaires

  1. Dommage de la restaurer. Y va plus rien rester d’origine

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X