Land Rover connectées: les tests continuent en Angleterre

Jaguar Land Rover teste sur les routes britanniques une flotte de voitures connectées qui peuvent « communiquer » entre elles. Ces essais font partie du projet UK CITE destiné à créer la première infrastructure britannique entièrement connectée et préparer l’arrivée des voitures autonomes.

Dans le cadre du projet UK CITE, plus de 64 km de tronçons seront dotés pour la première fois au monde d’un ensemble de technologies sans fil (DSRC, réseaux mobiles 3/4G, WiFi et fibre optique), pour que les véhicules puissent rester en permanence connectés entre eux et avec les infrastructures.

La connexion des voitures entre elles et avec leur environnement (appelée V2X) représente une étape importante vers le déploiement à grande échelle des véhicules autonomes. Les dernières technologies connectées viennent s’ajouter aux détecteurs des véhicules pour leur permettre de « voir » plus loin et de communiquer avec les autres véhicules, les infrastructures, les piétons et le réseau. Par exemple, savoir qu’une voiture située trop loin devant pour être vue est en train de freiner permet au conducteur d’éviter un accident potentiel. Le système fonctionnera en mode de conduite autonome ou manuelle et améliorera donc la sécurité routière quel que soit le niveau d’autonomie choisi.

Jaguar Land Rover testera une gamme d’éléments connectés intelligents tels que les feux stop avertisseurs de freinage d’urgence (emergency electronic brake light warning, EEBL), l’avertisseur de véhicule d’urgence (emergency vehicle warning, EVW), et l’information à partir du véhicule (in-vehicle signage, IVS) pour avertir en cas de travaux (roadworks warning, RWW) et d’embouteillage (traffic condition warning, TCW).

UK CITE fait partie d’un ensemble de projets de connectivité et d’autonomie permettant à Jaguar Land Rover de proposer à ses clients un choix élargi d’aides à la conduite tout en préservant le plaisir de conduire en toute sécurité. Ce projet s’intègre dans la vision à long terme du groupe qui veut exploiter la connectivité comme transition vers des véhicules autonomes viables en toutes circonstances, sur route comme en tout-terrain.

À propos Vincent Boigey

Journaliste à Land Mag

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X