Test : le pneu BF Goodrich All Terrain T/A KO2

Le BF Goodrich All Terrain T/A KO en profil mixte est depuis de nombreuses années le pneumatique « de référence » en tout terrain. Bousculée par une concurrence très affûtée, la marque américaine, filiale de Michelin,  a décidé de lui donner un coup de jeune avec cette version KO2. Que vaut ce nouveau modèle ? Nous l’avons testé sur les zones du Landrauvergne.

Si le BF Goodrich All Terrain T/A KO est un des pneus de tout terrain les plus vendus au monde, ce n’est pas un hasard. Ce pneumatique mixte a été mis au point par BF Goodrich en 1976 alors qu’il n’existait à l’époque aucune gomme spécifiquement dédiée au tout terrain. Les pick-up qui participaient à la célèbre Baja 1000 aux USA devaient se contenter de pneus agricoles peu endurants… Le All Terrain T/A KO est donc devenu rapidement un « classique » pour les amateurs de pistes et a défini une fois pour toute les caractéristiques du pneu mixte idéal : bon partout (asphalte, terre, boue, sable, …), mauvais nulle part (sauf peut-être sur la glace), endurant pour les raids et accrocheur pour le franchissement. Le All Terrain T/A KO a ensuite évolué techniquement : une deuxième puis une troisième génération sont apparues en 1986 et 1999, mais il n’y avait plus rien depuis 15 ans alors que la concurrence a su réagir et proposer à son tour des pneus adaptés au besoin des landistes. BF Goodrich a donc mis ses ingénieurs au travail pour renouveler son best-seller, et nous avons pu découvrir le tout nouveau All Terrain T/A KO2 en première européenne il y a quelques semaines lors du Landrauvergne.

BF-ALL-TERRAIN-KO2-0058

Différences physique et technologiques

Le dernier-né de la gamme BF Goodrich se différencie clairement de son prédécesseur en matière de profil : avec ses épaulements sculptés qui débordent largement sur le flanc il est immédiatement reconnaissable mais rappelle également certains de ses concurrents comme le Cooper Discoverer STT ou le GoodYear Wrangler MTR. Par rapport au KO, on remarque que cet épaulement a pris de l’embonpoint : plus 4,5 mm de gomme en épaisseur, un plus pour la résistance mais aussi pour la rigidité et donc la capacité de traction. Autre amélioration : les crampons à l’extérieur du pneu sont alternés pour former un profil en « dent de scie » censé faciliter l’accroche dans des ornières par exemple. Enfin les débords sur le flanc, dessinés par ordinateur, sont conçus pour « évacuer » les branches ou les grosses pierres qui pourraient abîmer le pneu. La bande de roulement a également évolué avec des pavés entièrement traversés par des lamelles autobloquantes : BF Goodrich assure que le nouveau KO2 procure 20% de grip en plus sur la neige. Des nervures ainsi que des petits triangles de gomme disposés sur la bande permettent de débourrer la terre accumulée et d’éjecter les pierres qui tenteraient de s’incruster sur la bande de roulement. Finalement, les techniciens assurent que le KO2 a gagné en rigidité mais aussi en durabilité comparé au KO.

SidewallView_F136_BKG

Essai sans faute

Ces informations techniques en tête, nous avons pu tester le All Terrain T/A KO2 sur les différentes pistes du Landrauvergne, qui ont l’avantage de rassembler plusieurs types de terrains : herbe et terre sur la zone Experience, rochers et gravillons à Farges et piste en sous-bois recouverte de grosses pierres et de racines vers la Laiterie. Sur toutes ces surfaces le nouveau All Terrain s’est remarquablement comporté, assurant une adhérence sans faille et une bonne tenue des Defender sur lesquels il était monté. Mais il faut avouer que le terrain particulièrement sec était très favorable à la traction… même avec une pression « routière » de 2,4 bars. Pour pousser un peu plus le KO2 dans ses retranchements nous l’avons donc suivi dans une épreuve bien plus délicate : la fameuse Montée Canyon toute en roche, rendue humide par un généreux arrosage. Si une première tentative à 2,4 bars s’est révélée infructueuse, une pression plus réaliste de 1,2 bar a permis au Defender 110 Crew Cab de Philippe Gauthier d’être l’un des seuls à gravir cette côte infernale… provoquant l’étonnement des pilotes d’autres Land chaussés de pneus très agressifs qui n’avaient pas réussi ! Responsable technique chez BF Goodrich pour l’Europe, Jérémie Mercier nous a d’ailleurs confirmé que si l’épaulement du KO2 est plus rigide, ses flancs ont gardé la même souplesse que le KO, ce qui lui permet une bonne utilisation en basse pression. Ce tout nouveau BF Goodrich All Terrain T/A KO2 semble donc remplir parfaitement son cahier des charges, avec un excellent grip et un bon compromis en matière de résistance et de rigidité. Il reste à le tester sur des surfaces plus complexes (boue, neige, glace, …) pour confirmer ou infirmer ce premier jugement.

BF-ALL-TERRAIN-KO2-0050

CutawayLes disponibilités

Le BF Goodrich All Terrain T/A KO2 est théoriquement déjà disponible chez les revendeurs en deux tailles homologuées pour les Land :  225/75R16 115/112 S pour les Range Classic, Discovery 1 et 2 et Discovery Series II et 265/75R16 119/116 R pour les Defender. Mais l’approvisionnement se fait lentement et à l’heure où nous écrivons ces lignes aucun revendeur français semble n’en disposer.  A partir d’octobre prochainle modèle  sera également disponible dans les tailles 225/65R17 107/103S (homologuée pour les Freelander 2 et Evoque) et 235/85R16 120/116S (homologuée pour les Defender). Début 2016 sortiront enfin les dernières tailles : 235/70R16 104/101S  (pour les Range Classic, Discovery  1 et 2 et Discovery Series II) et 255/55R18 109/105 R, une taille homologuée pour les Range Rover P38 et L322 ce qui peut être vraiment intéressant pour ces modèles qu’on voit de plus en plus en tout terrain. Question prix, ce sont les revendeurs qui décideront mais le KO2 sera forcément un peu plus cher que le KO qu’il remplace. Il est intéressant de noter que ce dernier sera toujours disponible jusqu’au début de 2016, une fois que toute la gamme du KO2 sera commercialisée.

TreadView_F36_BKGL’ancien et le nouveau

En comparant côte à côte le profil de l’ancien KO et de son successeur le KO2 on voit bien les différences importantes entre les deux : épaulement plus structuré, lamelles plus larges, crampons différents… D’autres nouveautés se voient moins, comme les types de gommes utilisées, et BF Goodrich a donc réalisé un sévère test d’usure de ces deux pneus sur 1600 km de piste pour démontrer la durabilité supérieure de son dernier-né. Les deux photos parlent d’elles-mêmes mais il nous faudra vérifier sur le terrain la résistance du KO2.

À propos Vincent Boigey

Journaliste à Land Mag

7 plusieurs commentaires

  1. Bonjour,
    J’ai monté le nouveau BFG 265/65/17 120S A-TER T/A KO2 RWL sur Toyota Land Cruiser KDJ 120 il es très bien, sauf très très très BROUILLANT !!! En effet après 2.000 km le bruit devient insupportable entre 90 et 125 km/h un bruit de roulement (comme si je roulais sur la bande d’urgence sur l’autoroute) c’est très désagréable !!!! Çà ne correspond pas a l’annonce du fabricant de 74 Db. Dommage !

  2. Bonjour a tous j’ai installé la 4 BF GOODRICH all terrain TA /KO2 sur mon pick uo toyota de 1999
    franchement sa agrippe super bien très bonne traction et le off road rien a dire au top ses pneus
    je réside en Guyane Française

  3. Bonjour a tous j’ai installé la 4 BF GOODRICH all terrain TA /KO2 sur mon pick uo toyota de 1999
    franchement sa agrippe super bien très bonne traction et le off road rien a dire au top ses pneus
    je réside en Guyane Française

  4. Excellent pneu!! j’utilise les BFG 265/70/16 pour mon grand cherokee V8 rehaussé de 6,5 cm et aprés plusieurs grandes marques de pneus, ce sont les meilleurs, et de loin!! Chemins terre secs et mouillés, bitume, sable et bois… ça accroche au top
    Je ne changerai pas.

  5. Petite question : Je veux faire installer sur Camper Mercédès sprinter. Majoritairement pour routes asphaltées.

    Est-ce la bonne sorte de pneu?

    • Bonjour. Pour rouler surtout sur route c’est un bon pneu, mais qui comme tous les mixtes orientés TT donnera de moins bons résultats en termes de freinage, bruit etc qu’un pneu route classique. A vous de voir en fonction de votre utilisation : chemins secs ou boueux, neige, etc

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*