Home Actualités Le Defender sera-t-il aussi fabriqué en Inde ?

Le Defender sera-t-il aussi fabriqué en Inde ?

Land Rover et l’Inde, c’est une vieille histoire. En dehors des aventuriers qui ont pu découvrir le pays en Series dans les années 50 ou 60, c’est bien entendu le rachat de Land Rover (et Jaguar) par l’industriel Ratan Tata en 2008 qui a permis à la marque de se rapprocher de cet immense pays. Plusieurs rumeurs de fabrication du Defender sur place ont aussi fleuri au cours des années…

Aujourd’hui c’est la presse économique indienne qui relance l’éventualité d’une fabrication indienne du Def, ou plutôt d’une version du cube d’alu. Un événement d’importance, puisque si le propriétaire de JLR est indien, le pays ne bénéficie jusqu’à présent que d’une usine d’assemblage pour Jaguar et Land Rover. Des Freelander 2 ont en effet été assemblés dans l’usine de Pune à partir de 2011 et actuellement des Jaguar XE sont également montées à partir de kits « CKD ». Mais Land Rover a depuis ouvert des usines en Chine, au Brésil et bientôt en Slovaquie.

JLR_Manufacturing_Solihull_090115_06

Vu l’importance des marchés indiens et chinois, et leurs caractéristiques, il n’est pas illogique de penser qu’un véhicule rustique et efficace comme le Defender pourrait en effet connaitre un beau succès commercial. Depuis une bonne dizaine d’années maintenant, avec les différentes rumeurs sur la fin de la production du Defender, beaucoup de bruits ont couru sur la possibilité de déplacer en Inde la ligne de montage de Solihull, pour continuer à proposer en Inde et dans les pays voisins une version à peine remaniée du cube d’alu.

JLR-Pune-assembly-plant

Le Economic Times indien fait donc état aujourd’hui de discussions avancées entre JLR et Tata, qui -c’est une première- auraient lieu directement en Inde. Selon le quotidien, des ingénieurs de Land Rover auraient déjà travaillé sur le problème des fournitures de pièces par des industries locales. Mais quel Defender serait construit en Inde ? La presse indienne parle d’un « mini Defender » mais ne donne pas beaucoup plus de précisions…

LR_DEF_Manufacturing_BIW_060115_01

S’agirait-il de l’ancienne version du Def en châssis court uniquement, ou bien du « New Defender » dans une version encore inconnue ? Mystère… On sait juste que ce véhicule porte le code L860 et qu’il pourrait commencer à sortir de l’usine de Pune en 2019 ou 2020. Les responsables de chez Land Rover n’ont bien évidemment voulu faire aucune déclaration précise, et c’est donc une énigme supplémentaire à propos du nouveau Defender !

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.