Le futur Defender se dévoile enfin !

Alors que le Mondial de l’Automobile de Paris venait d’ouvrir ses portes à la presse hier mardi 2 octobre, le toujours très bien informé magazine anglais Autocar a publié les toutes premières images du futur Land Rover Defender. Le compte à rebours pour la présentation du nouveau Def a donc commencé…

 

C’est une première, car si les « mules » carrossées de morceaux de Range Rover Sport qui circulaient depuis plusieurs mois pouvaient laisser dubitatif, les volumes de ce véhicule encore largement camouflé ne laissent aucun doute: il s’agit bien du futur Defender.

Et le slogan « Best4x4xfar » apposé sur ces véhicules de test ne laisse d’ailleurs aucun doute sur la volonté de Land Rover de laisser les médias photographier son nouveau franchisseur. Pas de chasse au scoop ici: ces images ont été officiellement fournies par Land Rover au magazine anglais… Autrement dit, la machine est bien lancée et le Def du 21° siècle est entré dans sa dernière phase de tests !

Le responsable commercial de Land Rover s’est même laissé aller à quelques déclarations audacieuses. Felix Brautigam a annoncé depuis le Mondial de Paris que les premiers clients -« les plus motivés » a-t-il malicieusement précisé- seraient servis en 2020. Ce qui laisse donc prévoir  un dévoilement du futur Land Rover Defender dans le courant de l’année 2019…


Que nous apprennent ces images ?

Tout d’abord et comme on pouvait l’anticiper, que le nouveau Defender reposera bien sur une caisse monocoque avec des suspensions indépendantes. Les vues de l’arrière ne laissent aucun doute à ce sujet. On voit clairement les bras de suspensions, qui semblent très proches de ceux du reste de la gamme actuelle.

Ensuite, que les versions hard top ou Station Wagon auront visiblement une porte arrière « traditionnelle », autrement à ouverture latérale. Pour le reste le profil encore très camouflé fait plutôt penser à celui du Discovery 3 lors de son lancement. Le capot plat mais aux angles rognés comme les Range Rover, ainsi que le toit très plat également, semblent être des éléments rajoutés pour « dépister » les landistes. On remarque aussi un camouflage sur le haut des portières, peut-être destiné à masquer le renflement typique des Series II et III puis des Land et des Def ? Les grilles d’entrée d’air disposées sur les côtés du bouclier laissent-elles entendre que les moteurs Diesel 6 cylindres seront disponibles ? Pas impossible, mais il faudra évidemment attendre d’autres infos officielles de la marque pour le savoir.

Nul doute que d’autres informations vont filtrer petit à petit puisque Land Rover semble -enfin- vouloir communiquer sur le nouveau Defender.