Les Land Rover du futur détecteront-ils automatiquement les nids de poule ?

Après le « capot transparent »  et l’alerte d’angle mort, le groupe Jaguar Land Rover vient de présenter un nouveau projet de recherche pour ses véhicules : la détection automatique des nids de poule.

SONY DSC
SONY DSC

Cette nouvelle technologie connectée permettra théoriquement au véhicule d’identifier l’emplacement et l’importance des nids-de-poule, des plaques d’égout cassées, et, via le ‘cloud’, de partager ces données en temps réel avec les autres véhicules et les responsables de voirie pour leur permettre d’établir les priorités des travaux.

Ainsi, quand un Land recevra une alerte d’un autre véhicule sur des nids-de-poule particulièrement importants, le conducteur pourra ralentir et/ ou éviter le danger – ou la voiture pourra ajuster les réglages de ses suspensions pour en réduire l’impact et améliorer le confort. « Ceci pourrait contribuer à diminuer le nombre de crevaisons et de dommages aux véhicules et d’accidents » assure JLR.

pothole_final

La prochaine étape du projet mené au centre de recherche avancée de Jaguar Land Rover au Royaume-Uni consistera à installer sur le Range Rover Evoque de recherche une nouvelle technologie de détection de la surface de la route qui inclura une caméra digitale stéréo sophistiquée tournée vers l’avant.

« Pour le moment, les données les plus précises sont obtenues une fois que la voiture est passée sur le nid-de-poule ou la bouche d’égout », a expliqué Mike Bell, Global Connected Car Director de Jaguar Land Rover. « Nous recherchons donc aussi comment améliorer la précision de la détection des nids-de-poule en filmant la route pour que la voiture puisse en prévoir la sévérité avant de s’en approcher. Au bout du compte, l’anticipation de la route et l’évaluation des dangers constituent des étapes essentielles vers la conduite autonome ».

RR_16MY_Evoque_exterior__16_

« À l’avenir, nous développerons des systèmes capables de guider la voiture pour éviter les nids-de-poule sans changer de voie ou présenter un danger pour les autres automobilistes. Si le danger représenté par le nid-de-poule était suffisamment important, les systèmes de sécurité pourraient ralentir, ou même arrêter, la voiture pour minimiser l’impact. Tout ceci pourrait contribuer à faire de la conduite autonome une réalité sûre et agréable ».

rrevoque_silver_025

Le projet portera aussi sur la façon dont la caméra expérimentale de Jaguar Land Rover pourrait photographier un nid-de-poule ou une bouche d’égout endommagée – et l’envoyer aux autorités avec l’emplacement fourni par le GPS.

Des technologies sans nul doute impressionnantes… même si la conduite autonome ne fait pas rêver les passionnés de tout terrain ou de voiture en général, qui préfèrent tenir le volant eux-mêmes…

Article précédentLand Mag 127 : le sommaire en images
Article suivantUn Range Rover Sport qui se conduit au doigt et à l’œil