La production de Defender en hausse de 20% à Solihull !

Incroyable mais vrai ! Alors que Land Rover  doit arrêter la fabrication du Defender en décembre prochain, la marque a dû augmenter les cadences de fabrication de 20% pour faire face à la demande.

LR_DEF_Manufacturing_BIW_060115_02

Pour répondre à l’augmentation des commandes de Defender, Land Rover a rajouté 5 heures de labeur hebdomadaires aux équipes qui travaillent,  à Lode Lane, sur la ligne de montage historique du cube d’alu. D’une cadence d’environ 100 Def par jour on est ainsi passé à un peu plus de 120…

 LR_DEF_Manufacturing_060115_11

Gregg Niblett, directeur de la fabrication en charge de la ligne de montage du Defender, a d’ailleurs expliqué à nos confrères anglais que Land Rover pourrait augmenter la production encore plus si elle en avait besoin. « Nous construisons 122 Def chaque jour, ce qui est assez peu », explique-t-il. « Si nous voulions augmenter la production, nous pourrions tout simplement rajouter un autre roulement. Je ne suis pas sûr que nous en ayons besoin à l’heure actuelle, mais s’il y a de plus en plus de demande, nous devrons y songer ».

LR_DEF_Manufacturing_BIW_060115_03


Cinq cents personnes travaillent sur la ligne du Def et viennent donc de voir leurs horaires de travail légèrement augmentés. La ligne de montage du Defender reste majoritairement « manuelle », avec moins de 10 robots sur toute la ligne alors qu’il y en a 328 pour construire un Range Rover juste à côté !

Article précédentUne nouveau regard pour le Range Rover Evoque
Article suivantPour ses 45 ans, le Range Rover s’offre une série limitée