Essais Test Matos : douche portable Quechua

Test Matos : douche portable Quechua

5376

La marque Quechua a eut la bonne idée de combiner une traditionnelle douche de camping avec un pulvérisateur à pression. Résultat : pas besoin de chercher une branche pour accrocher cette douche portable, il suffit de mettre le récipient sous pression (une vingtaine de « pompages » suffisent) pour pouvoir prendre une douche facilement, le réservoir posé à coté de soi. L’eau peut éventuellement être chauffée si le réservoir -réalisé en matière plastique noire souple – est laissé suffisamment longtemps au soleil, par exemple fixé sur la galerie de toit du Land. Un petit thermomètre est même intégré pour connaître sa température !

big_c5fd882119df4f3290b7c1dfe2a33a7b

Le pommeau est lui muni d’une gâchette pour ne pas perdre d’eau inutilement. L’ensemble est facile d’emploi, si l’on excepte l’ouverture trop étroite, qui rend le remplissage difficile. Du coup, les 8 litres de contenance maximum sont rarement atteints et la douche n’est suffisante que pour une seule personne à la fois. Les suivantes devront la remplir et ne bénéficieront donc pas de la chaleur accumulée dans la journée. Cette douche portable peut être associée à une cabine dépliante 2 Seconds pour plus d’intimité. Une fois vide on peut l’aplatir et la ranger dans son sac. Les amateurs de raid tout confort la jugeront peut-être trop minimaliste, mais cette douche est certainement plus légère qu’un réservoir additionnel agrémenté d’une pompe et d’une douchette. Pour voyager léger ou occasionnellement elle remplit donc parfaitement son rôle.

big_0da7833170524cbabd3fd9c6543237c8

Douche portable Quechua

Prix: 44,99 €

[box type= »success » align= »aligncenter » width= »400″ ]On aime : Utilisation simple et pratique / Compacte une fois repliée[/box]

[box type= »error » align= »aligncenter » width= »400″ ]On n’aime pas : Le goulot de remplissage trop étroit[/box]