Actualités Bowler Extreme : Bons baisers de Belper

Bowler Extreme : Bons baisers de Belper

569

Bowler Motorsport a récemment présenté sa nouvelle production. Rien d’aussi « fracassant » que les nouveaux Defender Challenge ou que le Defender CSP575 (lequel se fait toujours attendre…). Mais tout de même, l’atelier de Belper s’est mis en quatre pour se réapproprier l’une de ses productions, en sortant le Bowler Extreme.

Explications : en 2015 sort sur grand écran Spectre, le vingt-quatrième film mettant en scène James Bond. Cet opus a fait grand bruit dans le monde des landistes car les Land Rover y figuraient en bonne place. En effet, une scène du film implique deux Defender 110 Crew Cab noirs préparés de manière extravagante : arceau de sécurité extérieur avec galerie et phares additionnels, pneus Maxxis Trepador en 35 pouces, A-bar et treuil, corde « à l’ancienne » et, pour les plus observateurs, blason SVX à l’arrière.

Ces Def ont tellement marqué les passionnés de Land Rover que les répliques n’ont pas tardé à sortir de nombreux ateliers, au premier rang desquels figure Tweaked Automotive, ou de garages de particuliers. Mais à l’origine de ces véhicules, il y a bel et bien l’équipe de Bowler, qui a conçu sept véhicules de la sorte pour les besoins du film. On comprend donc que, depuis le temps, ils en aient eu marre de voir d’autres se faire de l’argent sur leur travail.

C’est là qu’intervient le Bowler Extreme, une réinterprétation du Defender « Spectre ». Au programme, pneus Maxxis Trepador en 35 pouces, jantes Beadlock, rehausse de suspension de 2 pouces, extensions d’aile XXL, pare-chocs et bas de caisse renforcés Bowler, détails extérieurs Optimill, arceau de sécurité et galerie de toit Safety Devices, phares additionnels Lazer. Voilà pour l’extérieur. Dans l’habitacle, le système sono a été revu à la hausse, les leviers d’origine ont été remplacés par ceux de Bowler et le volant par un modèle sport Momo. Le cuir est omniprésent et, comme pour la peinture de la carrosserie, sa teinte peut être choisie à la demande.

Le moteur n’a pas été oublié, avec une reprogrammation électronique pour 175 ch et 450 Nm, et un Intercooler gros volume. Un kit de freins Alcon, avec étriers à 4 pistons et des disques de 334 mm à l’avant et 297 mm à l’arrière, s’occupe de gérer ce gain de puissance. Si c’est un Defender 110 Crew Cab qui illustre cette nouvelle, Bowler peut opérer cette conversion sur un 90 ou un 130, fourni soit par le client soit par l’atelier. Une belle façon pour les créateurs du Tomcat, du Wildcat, du Nemesis et du Bulldog de se réapproprier la primeur de leur propre travail.

Plus d’infos sur https://www.bowlermotors.com/bowler-cars/bowler-extreme/