Matos et accessoires Defender 90 Raptor 4×4 : Pour le franchissement sans limite

Defender 90 Raptor 4×4 : Pour le franchissement sans limite

842

Raptor 4×4 est un fabriquant italien d’accessoires tout-terrain qui fait parler de lui depuis déjà plusieurs années. Mais son équipe n’a de cesse de proposer de nouveaux produits de suspension ou de protection afin d’améliorer les performances des 4×4 anglais en franchissement. Ce Def 90 en est la preuve.

Les modifications que subissent les Defender se suivent et ne se ressemblent pas. Pour Marvin Saglietti, l’un des responsables de la marque italienne d’accessoires Raptor 4×4, l’important dans une préparation est de repousser les limites du Land sans trop le dénaturer. « Pour chacun des véhicules qui passe dans notre atelier, explique-t-il, c’est notre démarche. Dans le cas de ce Def, il s’agit d’un modèle 90 Hard Top Td5 de 2001. Nous avons voulu en faire le meilleur franchisseur possible tout en conservant son identité. Cela a donc commencé par un gros travail sur la suspension, afin d’obtenir les meilleurs débattements possibles. Nous les avons obtenus grâce à des amortisseurs à gaz que nous faisons faire sur mesure. Ceux de l’avant mesurent 730 mm et ceux de l’arrière, 820 mm, puisque le pont arrière est plus mobile. Évidemment, cela nécessite des points de fixation différents de ceux d’origine. A l’avant, des chapelles d’amortisseur spécifiques et des fixations de pont nous permettent de monter les amortisseurs longs devant le ressort. Dans ce dernier, nous conservons un amortisseur d’appoint, monté à l’envers, qui permet au pont d’avoir une bonne souplesse de mouvement dans les deux sens de travail. »

« A l’arrière, les nouveaux supports d’amortisseur remontent haut dans l’aile. Des ressorts plus longs et plus souples ont évidemment été montés : ils mesurent 490 mm, ce qui amène une rehausse de 10 cm, et sont associés à des cônes antidéboîtement. La rehausse a imposé d’utiliser des jambes de force et des tirants de pont coudés, en l’occurrence de 6°, afin de retrouver l’angle de chasse d’origine. Seule la jambe de force avant gauche n’a pas besoin d’être coudée. Côté pont, elle ne dispose en effet que du point de fixation intérieur, ce qui présente le double avantage d’ajouter un point de rotation supplémentaire pour augmenter la mobilité du pont avant et de limiter la prise d’angle de la caisse. En revanche, cela diminue la qualité de la direction à vitesse soutenue, ce qui limite le Land à une utilisation strictement tout-terrain. Ce montage permettant des débattements de presque un mètre, nous avons ajouté des butées de pont en polyuréthane avec des cales sur leurs points de fixation, pour éviter tout choc en cas de croisement de pont trop prononcé. »

Conscient que ce Def allait être exposé à des situations de franchissement plus qu’exigeantes, l’équipe de Raptor 4×4 l’a bardé de son autre spécialité maison : les protections. « Le travail principal, poursuit Marvin, a tourné autour de l’arceau de sécurité extérieur. C’est un intégral à six points pris sur le châssis avec un renfort intérieur, mais il est en plus associé à des ailes tubulaires nettement moins fragiles que celles d’origine, qui nous ont permis de conserver la ligne du Def tout en montant les gros pneus Lerma Gomme Trial Extreme en 265/75R16 sur des jantes acier Mach 5. Les bas de caisse sont des modèles tubulaires renforcés et le réservoir a été blindé. Le pare-chocs avant tubulaire accueille un gros treuil Come Up 12 000 avec une corde plasma et les coins arrière ont été protégés par des bumperettes. Le cric Hi-lift est facilement accessible à l’arrière grâce à un support spécifique et, comme la roue de secours est imposante, elle est montée dans l’habitacle sur un porte-roue de secours installé sur le passage d’aile droit. Sur celui de gauche, il y a le compresseur ARB du blocage de différentiel arrière, et ce sont les principales modifications de l’intérieur. Et concernant le moteur, à part la suppression de la vanne EGR et la pose de Durit en silicone, il n’a pas subi de préparation importante. Sa configuration presque d’origine parfaitement à l’utilisation du Def. » Rare spécialiste Land Rover dans un pays où la pratique du 4×4 se résume essentiellement au franchissement ardu, Raptor 4×4 a su transfigurer les performances tout terrain de ce 90, sans pour autant le transformer en proto de challenge extrême. Un souci d’authenticité qui souligne toujours l’attachement inconditionnel que l’on peut avoir avec les Land Rover.

Fiche technique

Defender 90 Td5 de 2001

Motorisation

2,5 l Td5

Kit de suppression de la vanne EGR

Schnorkel Mantec modifié

Carrosserie

Trois portes, deux places

Transmission

Intégrale permanente

Blocage de différentiel arrière ARB

Arbres de roue renforcés Maxidrive

Arbre de transmission arrière à double croisillon Raptor 4×4

Suspension

Kit Traction Extrême Raptor 4×4 :

4 amortisseurs longue course avec points de fixation modifiés, 4 ressorts souples, 1 jambe de force et 2 tirants de pont coudés de 6° montés sur rotule à graisseur, 1 jambe de force spéciale grands débattements, butées de pont adaptées, barre Panhard réglable

Freinage

Avant/arrière : origine

Durit de frein + 5 cm

Roues

Jantes acier Mach 5 16 pouces

Pneus Lerma Gomme Trial Extreme en 265/75R16

Divers

Treuil Come Up 12 000 à corde plasma

Pare-chocs avant Raptor 4×4

Bumperettes Raptor 4×4 Blindage arrière Raptor 4×4

Pour une autre prépa poussée, retrouvez ce Range V8 !