Actualités Projekt Grenadier : le Defender alternatif se précise

Projekt Grenadier : le Defender alternatif se précise

736

Jim Ratcliffe ne lâche pas l’affaire ! Le millionnaire anglais à l’origine du projet de refabrication du Defender vient de lancer un site internet où il explique ses intentions et à travers lequel il demande aussi la participation des landistes.

Projekt Grenadier : avec ce titre un brin militaire, voilà donc baptisé le projet de Jim Ratcliffe qui vise à fabriquer en Angleterre d’ici 2020 « un 4×4 sans compromis » comme il l’explique sur son site. Mais attention, il ne s’agit pas du nom de son futur véhicule !  L’équipe à la tête de Projekt Grenadier demande d’ailleurs aux landistes de l’aider à trouver le nom de son « Defender alternatif ». Via Facebook et son site, Ratcliffe cherche d’ailleurs à recueillir un maximum de témoignages d’utilisateurs de 4×4 (Land Rover mais aussi d’autres marques…) pour lui permettre de concocter un véhicule adapté à leurs besoins.

Pour le reste, le patron d’Ineos ne donne pas de détails précis sur le degré d’avancement de son projet. On se rappelle que son étude de faisabilité rendue début 2017 prévoyait des ventes mondiales d’environ 15 000 unités par an, des prix de vente proches de ceux du Def (qui commençaient à 25,000 Livres en Angleterre) et une fabrication en Angleterre en 2020, peut-être dans l’usine irlandaise de Grangemouth. Depuis, le Brexit a un peu compliqué les choses et l’équipe du Projekt Grenadier a expliqué qu’il lui sera peut-être difficile de fabriquer ce véhicule en territoire britannique…

Aujourd’hui, c’est depuis le pub The Grenadier (célèbre débit de boisson londonien où en 1955 a germé l’idée de la fameuse expédition Oxford-Cambridge en Series 1 vers l’Asie !) que Jim Ratcliffe a tout de même précisé quelques données. Il a ainsi indiqué avoir promis d’investir 600 millions de Livres au total, et que 7000 emplois pourraient être créés si le projet se met en place. Question mécanique, l’équipe garde le cap et maintient l’idée de proposer plusieurs empattements, plusieurs carrosseries et plusieurs blocs moteurs (essence, Diesel et hybride) pour son 4×4, qui doit s’adresser aux agriculteurs, aux professionnels, aux administrations mais aussi bien sur aux particuliers…