Actualités À Solihull, visitez la chaîne de montage des premières Land Rover Series...

À Solihull, visitez la chaîne de montage des premières Land Rover Series I !

696

Avec la fin de production du Defender qui approche, Land Rover se la joue sentimentale et met en scène son passé. La marque a créé à Solihull une réplique authentique de la ligne de production utilisée pour fabriquer son premier 4×4 en 1948.

10551543_10152494043466786_2697926520212380894_o 

Cette nouvelle attraction touristique, qui est ouverte au public depuis aujourd’hui, est dénommée la « Defender Celebration Line » et présente des répliques de plusieurs modèles à divers stades de leur production, chacun méticuleusement construit en utilisant des pièces identiques et exactement de la même manière que la Series I.

defender_line_014S
L’expo donne un aperçu de la vie sur une ligne de production de voiture à la fin des années 1940, en utilisant des outils originaux et la planche à dessin d’un designer; les visiteurs sont également invités à porter la combinaison d’époque des ouvriers, connue sous le nom de « robe de vache« . La visite permet aussi de découvrir l’histoire de la création de la Series I originale par Maurice Wilks grâce à des images inédites fournies par sa famille.

shot_07_1093_am
La Defender Celebration Line est située au cœur de la ligne de production du Defender actuel, qui est toujours présente dans un des bâtiments de production d’origine à l’usine de Solihull. L’ouverture de cette nouvelle attraction marque le début d’une année de célébration du Defender provoquée par la fin de sa production… au Royaume-Uni.

shot_07_1017_am

Land Rover s’est tournée vers l’un des principaux amateurs et restaurateurs de land Rover au monde, qui est aussi le conservateur de la célèbre Collection Dunsfold, Phil Bashall, pour aider à recréer les véhicules de la ligne de production. Phil, qui a construit sa première série I Land Rover à l’âge de 13 ans, a admis qu’il était « étonné » quand Land Rover lui a proposé de participer à la reconstruction de la ligne de production de 1948.

10687322_10152494043471786_10319408589276736_o

Phil Bashall a expliqué que ce défi « a été parfois difficile à relever, mais cela a été un véritable travail d’amour que de retrouver la trace de toutes les pièces d’origine nécessaires pour les véhicules produits il y a tant d’années. »

1979197_10152494043886786_3688955558457626839_o
Phil avait un grand nombre « d’écrous et de boulons » dans sa propre réserve secrète de pièces Land Rover – il a accumulé plus de 8000 pièces d’origine mais il a encore fallu une longue et minutieuse recherche parmi elles pour y trouver tous les freins, embrayages, joints et pédales nécessaires pour l’exposition. Il a également demandé l’aide du Land Rover Series I Club pour la refabrication du châssis .

10930756_10152494043461786_8048543934981043804_o

Une fois que Phil Bashall a rassemblé toutes les pièces sur une période de plusieurs mois, lui et son mécanicien ont eu besoin de cinq semaines pour construire les 5 Series I. Il sont été aidés dans cette tâche par Roger Crathorne, « M. Land Rover« .

10903910_10152494043891786_4040163372090024762_o

Pour Roger, voir la ligne de fabrication achevée est un rêve devenu réalité et la parfaite illustration de ce qui rend Land Rover unique dans le monde de l’automobile. « Aucun autre constructeur automobile dans le monde n’a quelque chose d’aussi authentique. Il a fallu des mois de recherche et de dévouement pour réaliser ce projet, mais cela valait la peine« .


La nouvelle visite de l’usine du Defender dure environ trois heures et coûte 45£ par personne. Plus de renseignement sur https://shop.landrover.co.uk/driving-experiences/find-a-centre/solihull