Home Actualités Test: pneus 4×4: Vredestein Grip Classic, pour le 4×4 vintage

Test: pneus 4×4: Vredestein Grip Classic, pour le 4×4 vintage

Le pneumatique Grip Classic de la marque hollandaise Vredestein est un original: disponible dans une seule taille (205/80R16), il affiche un style « rétro » idéal pour les Land des années 1970/80, mais il dispose d’une technologie moderne qui promet une bonne efficacité en 4×4 sur les chemins. Nous l’avons mis à l’épreuve avec notre expert, Éric Rieuf, sur le terrain du Domaine de Forest Hill.

Les pneus mixtes « légers » ne manquent pas sur le marché pour nos Land Rover. Toutefois, les technologies ayant bien évolué depuis 20 ans, il faut reconnaître que leur style n’est souvent plus du tout adapté au look des anciens 4×4. Sur un véhicule dédié au franchissement ou au raid, où l’efficacité prime sur le design, ce n’est pas un problème. Mais pour un Land ancien bien remis en état voire entièrement restauré qui veut toujours rouler sur les chemins tout en conservant un style cohérent, difficile de trouver chaussure à son pied. Le Grip Classic de Vredestein vient à point nommé pour combler ce vide.

Il s’agit en effet d’un pneu moderne, basé sur une carcasse de technologie récente, mais dont la bande de roulement affiche un style « vintage » qui colle parfaitement au look des anciens Land. La marque hollandaise, qui n’est pourtant pas spécialement connue pour ses pneus de 4×4, l’a doté des bonnes caractéristiques techniques de base pour un usage sur les chemins : taille unique en 205/80R16 (identique au 205R16) adaptée aux anciens modèles (voir encadré ci-dessous), technologie radiale, utilisation de silice pour la gomme, vitesse et charge maximales bien adaptées (190 km/h et 900 kilos par pneu), crampons de bonne profondeur.

« C’est une carcasse moderne même si peu technique, on est sur un produit de type camionnette mais avec une belle finition » remarque Éric Rieuf, qui a participé au montage de ces pneumatiques. « Les crampons sont épais et munis de lamelles qui s’ouvrent lors de la pression du pneu sur la route. Mais ce sont des lamelles prévues pour évacuer l’eau et donc éviter un aquaplanning sur route mouillée, pas pour la neige ! Le marquage M+S n’en fait donc pas un pneu pour l’hiver. C’est visiblement un profil fait pour les chemins, qui sera à l’aise dans l’herbe et la boue, donc adapté à une utilisation loisir ou à ce qu’on appelle une « approche chantier », pour un pro qui doit emprunter des pistes ou des terrains non consolidés ».

Sur route : rassurant

Sur route, ces Grip Classic se sont montrés rassurants, avec un bon comportement global sur le Range Rover Classic qui a servi pour notre essai (pressions de 2,3 bars au quatre roues). Comparés au pneus Mud qui équipaient le véhicule auparavant, la baisse de poids et de bruit a été très sensible. Malgré leur structure plutôt costaud, les Vredestein ont permis de gagner près de 7 kg par roue ! Le résultat s’est fait sentir avec une agilité supérieure et des distances de freinage raccourcies. Les crampons moins extrême ont aussi bien réduit le volume sonore généré par les pneus. Les routes franciliennes humides ou franchement détrempées, voire recouvertes d’une fine couche de boue aux sorties des chemins ruraux, n’ont jamais fait apparaître de perte de contrôle, que ce soit en virage ou au freinage. Attention toutefois, ces bons résultats ont été obtenus à des allures modérées, sur une véhicule du tout début des années 1980 avec lequel nous n’avons cherché aucune « performance ». Le profil du Grip Classic n’est pas conçu pour la vitesse. Vredestein précise d’ailleurs que le Grip Classic est réservé aux véhicules d’avant 1990.

En tout-terrain : surprenant

En tout terrain, dans les chemins du Domaine de Forest Hill devenus très gras avec les pluies automnales, le Grip Classic nous a agréablement surpris. Un premier essai avec un gonflage de 1,6 bars au carré (sur un véhicule d’origine, sans équipement supplémentaire) n’a pas permis d’obtenir une déformation suffisante pour que le profil « travaille ». C’est en effet à basse pression que le mouvement des crampons va trouver le plus de grip au sol, mais aussi débourrer le plus efficacement. Un nouvel essai à 1,4 bars a été plus concluant, avec cette fois une belle déformation : la carcasse travaille alors bien et se déforme en souplesse, sans créer de plis sur les flancs par exemple.

Le « test du caillou » (mettre une pierre de la taille d’un poing devant la roue et avancer, pour voir comment le pneumatique va se déformer) a été réussi avec là aussi une bande de roulement qui « enveloppe » bien l’obstacle. Le Grip Classic a de plus fait preuve d’une bonne précision de conduite sur les chemins gras, avec une dérive latérale maîtrisée. Pas de miracle cependant : passé un certain niveau, dans de la boue épaisse, le profil du Grip Classic n’arrive plus à débourrer et va perdre de son efficacité. De la même façon, ses flancs « lisses » et ses épaulements sans effet « dent de scie » ne permettent pas de sortir d’une ornière facilement. C’est la rançon de son style « à l’ancienne » avec des flancs encore arrondis, alors que les mixtes récents apparaissent plus « carrés » avec leurs épaulements agressifs.

Mais ce sont de toute façon des comportements logiques pour un pneu mixte, qui ne peut avoir les performances d’un Mud. « Je pense qu’avec un peu d’usure, qui va arrondir les blocs du profil, le Grip Classic peut également devenir un bon compagnon pour les raiders « cools » sur piste et sable » juge Éric Rieuf. « Il va être plus fragile en sous gonflage et le pied a fond sur la pédale de droite, car le flanc va se déformer, surtout en latéral. Dans cette configuration, il va moins accepter le contact en flanc car celui-ci n’est pas protégé comme sur un BFGoodrich A/T KO2. Sur piste avec un surgonflage, il va être bien dans son rôle de rouleur dans la poussière ».

Conclusion : « à l’ancienne », dans le bon sens du terme

L’intérêt du Vredestein Grip Classic est d’ailleurs bien là : il s’agit d’un pneu mixte léger type 50/50, prévu pour un usage polyvalent avec à la fois de la route et du tout terrain. S’il n’a pas les performances d’un Mud sur terrain gras notamment, le Grip Classic permet tout de même d’aller assez loin sur les chemins ou les pistes, tout en gardant un comportement sain et sûr sur route, même en conditions automnales. C’est un bon choix pour les « gentlemen farmers » qui ont besoin d’un pneu pour aller acheter le pain comme pour tirer une remorque dans la boue. « On est sur un type de pneu « tous les terrains », qui va bien aller partout sans être excellent dans un domaine particulier sur un 4×4 « ancien » avec une centaines de chevaux sous la pédale de droite. Il ne conviendra pas sur un véhicule avec des chevaux partout » estime Éric Rieuf. Si d’autres pneus mixtes peuvent en offrir autant, le Grip Classic dispose cependant d’un atout unique : son style rétro, qui lui permet de coller parfaitement au design des anciens Land. Il est en ce sens le digne héritier des Avon Rangemaster ou des Michelin XM+S 244 qui équipaient les Land d’origine il y a 40 ans, mais il profite cependant de capacités techniques supérieures.

Fiche technique

Vredestein Grip Classic 205R16 104 T XL

Type: Radial

Crampons: 12 mm

Poids env.: 15 kg

Charge max.: 900 kg

Taille disponible: 205/80R16

Fabrication: Hollande

Prix : env. 140 euros

Vredestein Grip Classic: pour quels Land Rover ?

Avec sa taille unique en 205R16, le Vredestein Grip Classic est néanmoins adapté à de nombreux modèles de Land Rover qui ont disposé de cette taille ou de ses équivalents (6.00×16 ou 205/80R16) lors de leur commercialisation. C’est le cas des Series II et III 88 pouces, des Land Ninety puis des Defender 90, des Discovery 1 et 2 et bien entendu des Range Rover Classic tout au long de leur carrière.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.