Home Actualités Essai Range Rover L405 P400e Hybride Autobiography

Essai Range Rover L405 P400e Hybride Autobiography

Le navire-amiral de la flotte Range Rover propose depuis le millésime 2018 une version hybride rechargeable très convaincante. Avec 50 km d’autonomie en pur électrique et un fonctionnement ouaté, il est sans concurrent sur le marché.

Si les Range Rover n’ont jamais craint les terrains difficiles, la donne a changé et pour les SUV, surtout Diesel, ce sont maintenant les centre-villes qui risquent de devenir des zones interdites. Seule solution pour l’instant : l’hybridation, qui permet d’échapper aux restrictions de circulation ainsi qu’aux différents malus. Heureusement, Land Rover avait prévu dès la conception de la plateforme du Range L405 la possibilité d’intégrer des batteries dans le châssis et un moteur électrique au niveau de la transmission. Les ingénieurs de Land Rover n’ont donc pas eut trop de difficultés pour élaborer cette toute nouvelle version hybride rechargeable du Range Rover L405, qui à le bon goût de conserver tous les points forts du Range, y compris ses capacités en tout terrain, avec en prime de nouvelles sensations…

Il est en effet inhabituel de se retrouver engagé dans un chemin bien gras, moteur thermique coupé, sans aucun autre bruit que celui des pneus qui cherchent du grip dans la boue. Magie de l’hybridation, le Range P400e hybride peut avancer en effet sur le seul couple de son moteur électrique. Malgré ses pneus routiers bien larges, il progresse sans coup férir sur ce chemin détrempé, le Terrain Response faisant comme d’habitude merveille dans ces conditions glissantes. Mais c’est surtout l’impression d’avancer tel un tapis volant qui surprend. Avec sa suspension pneumatique qui isole toujours remarquablement bien les passagers de l’extérieur, le Range Rover P400e renouvelle de façon étonnante la pratique du tout terrain ! Les 13,1 kW/h de ses batteries lui permettent de prolonger ainsi la balade pendant un bon moment, pour le plus grand plaisir de la faune présente dans les bois qui nous entourent. Théoriquement, il est capable de rouler ainsi près de 50 km en mode tout électrique, quand ses batteries sont totalement rechargées. Dans la « vraie vie », et surtout en tout terrain, sa capacité à laisser le moteur thermique au repos est bien plus limitée.

Une petite côte bien glissante abordée au couple du moteur électrique se terminant par un échec, il faudra une pression plus forte sur la pédale d’accélérateur afin de réveiller le 4 cylindres Ingenium essence, dont les 300 ch permettront de gravir cette-fois l’obstacle d’une poussée. Le bloc essence est également fortement sollicité par tous les accessoires électroniques qui composent l’équipement de cette version Autobiography. Sièges massants, quadruple écrans (pour la console centrale et les passagers arrière), climatisation, hayon et ridelle motorisés, installation Hifi, … Les besoins en électricités du Range deviennent vite gargantuesque !

Mais revenons sur l’asphalte qui, reconnaissons-le, risque de rester le terrain de prédilection des propriétaires de ce Range P400e. Le Range Rover reste décidément un véhicule à part avec sa position de conduite dominante, ses suspension onctueuse alliée à une tenue de cap irréprochable, ses nouveaux sièges parfaitement accueillants, sa direction précise… Que ce soit pour « cruiser » à 130 km/h sur autoroute ou pour parcourir les petites routes de campagnes, difficile de trouver à la fois aussi confortable et aussi efficace. Car les ingénieurs de Solihull ont bien bossé : l’hybridation du Range reste presque totalement imperceptible, et fenêtres fermées, sans l’affichage du fonctionnement de la transmission sur l’écran central, impossible de savoir si on roule en 100 % électrique ou en 100 % thermique tant la transition est douce entre les deux modes. Il n’y a que dans l’exercice -un peu théorique- qui consiste à accélérer à fond alors que la batterie est vide que l’on entend le 4 cylindres Ingenium se signaler par un fort grondement. C’est évidemment beaucoup moins noble que les légendaires V8, et le poids des batteries se fait parfois sentir lors des relances. Mais ce sont là les seuls défauts marquants de cette version.

Sur un parcours mixte, notre Range Rover P400e Autobiography nous a gratifié d’une consommation effective d’un peu moins de 11l/100 km, un résultat plus que probant vu le poids de cette version Hybride. Et ce chiffre peut encore être revu à la baisse si une station de recharge est disponible sur le lieu de travail (la recharge complète peut se faire en moins de 3 heures) ou si le parcours quotidien est inférieur à une soixantaine de kilomètre, car l’endurance de la batterie permet alors au bloc électrique de se substituer plus souvent au moteur thermique. Le Range Rover L405 P400e peut-il revendiquer le titre du meilleur grand SUV hybride ? Assurément, puisque aucun concurrent n’aligne pour l’instant ses caractéristiques : luxe, confort, boîte courte et système hybride rechargeable.


Les prix, les options

Range Rover L405 P400e (2018)

Finition SWB Autobiography à partir de 138 000 euros

Finition intérieure Argento Pinstripe 1259 euros

Pack Drive 484 euros

Pack Parc 617 euros

Pack Multimédia Signature 7 663 euros

Blocage de différentiel arrière 725 euros

Assistance au remorquage 186 euros

Prises 220V 144 euros


Fiche technique

Range Rover L405 P400e Hybride Autobiography (2018)

MOTORISATION

Type 4 cylindres en ligne essence + moteur électrique

Couple total max. 640 Nm à 1500 tr/min

Moteur Thermique

Cylindrée 1 997 cm³

Technologie 2 turbocompresseurs

Puissance 300 ch (221 kW)

Moteur électrique

Puissance max. 116 ch (105 kW)

Type batterie Lithium-ion

Capacité batterie 13,1 kW/h

TRANSMISSION

Type 4×4 permanent

Système Terrain Response

Boîte de vitesses Automatique à 8 rapports

SUSPENSIONS

Avant Pneumatique, indépendante

Arrière Pneumatique, indépendante

FREINAGE

Avant Disques ventilés 380mm

Arrière Disques ventilés 365mm

ROUES

Jantes Alliage 21″

Pneus 275/45R21

PERFORMANCES*

Vitesse maxi (sur circuit) 220 km/h

Accélération de 0 à 100 km/h 6,8 s.

CARACTÉRISTIQUES

Longueur 5 000 mm

Largeur max. 2 220 mm

Hauteur 1 869 mm

Empattement 2 922 mm

Diamètre de braquage 12,3 m

Poids à vide min. 2 509 kg

Poids de remorquage max. 2 500 kg

APTITUDES TT

Garde au sol max. 220 mm

Profondeur de gué max. 90 cm

Angle d’approche max 24°

Angle central max 20,1°

Angle de sortie max 23,5°

Consommation cycle mixte 3,1 l/100 km

Emissions CO2 72 g/km

Capacité du réservoir 90 l

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.