Home Actualités Tutoriel méca: peindre son 4×4 avec du Raptor

Tutoriel méca: peindre son 4×4 avec du Raptor

Commencer à recouvrir la carrosserie en commençant par les parties hautes.

Le Raptor est un revêtement à base de résine polyuréthane extrêmement résistant, produit par la marque états-unienne UPol. De par sa très bonne résistance à la plupart des conditions climatiques (il est imperméable, résistant aux U.V. et ne se décolore pas) et surtout aux chocs physiques, le Raptor est idéal pour protéger les 4×4 soumis à de mauvais traitements. Voici un tutoriel qui va vous permettre de peindre vous-même votre véhicule.

Pas de risque en effet de se retrouver avec des rayures, puisque la résine, en durcissant, devient pratiquement inattaquable ! L’excellente étanchéité du Raptor lui permet de plus de bien protéger les surfaces contre l a corrosion… à condition bien sûr qu’elles soient saines au moment de la peinture ! Enfin, ce produit est résistant au sel, à l’abrasion, aux hydrocarbures, à l’alcool ou à l’eau de Javel... Le Raptor a été utilisé pendant des années pour recouvrir l’intérieur des bennes de Pick Up, qui évitaient ainsi d’être “marquées” par une utilisation professionnelle au quotidien. Mais depuis peu certains landistes ont choisi également de peindre une partie ou toute la carrosserie de leur Land avec du Raptor. Le bénéfice est double : la carrosserie ainsi protégée est presque insensible aux coups et aux rayures habituels en tout terrain -dans la limite du raisonnable bien évidemment… Mais même après un gros choc le Raptor ne s’effrite pas et reste donc assez facilement rattrapable. Deuxième avantage : sa texture épaisse et sa finition plutôt mate gomment les petits défauts de la carrosserie. Certains apprécient de plus le style un peu militaire qu’il donne aux Land avec sa texture rugueuse.

[toggle title=”Les bons outils” state=”close” ]Il faut un minimum d’outillage pour réaliser une belle peinture de l’ensemble du Land. Mais en dehors du compresseur qui est évidemment indispensable (mais que l’on peut toujours louer) aucun outils hors de prix n’est nécessaire.

– Pour préparer la carrosserie bien lavée auparavant, il faut des feuilles de ponçage de plusieurs grains : du P80 pour commencer et du P180 pour finir. Une petite ponçeuse triangulaire peut se révéler pratique pour atteindre certains recoins du véhicule. Ensuite, il faut un bidon de dégraissant anti-silicone pour nettoyer la carrosserie mais aussi le matériel de peinture.

– Pour masquer tout ce qui ne doit pas être peint sur le véhicule, utiliser de l’adhésif masquant de qualité et un rouleau de papier épais ou de film plastique pour couvrir les portions les plus importantes (pneu, vitres, …).

– Pour appliquer le Raptor, il faut simplement un compresseur équipé d’un pistolet pour peinture de type antigravillon. Pour pouvoir obtenir un résultat selon ses goûts il est préférables d’avoir un système de réglage de pression. Le mélange ne nécessite que quelques récipients de récupération pour effectuer un bon dosage à chaque fois que l’on doit changer de bouteille. Bien entendu, un masque, des lunettes de protection et une combinaison sont indispensables. Si vous travaillez dans votre garage pensez à protéger les autres véhicules, meubles ou murs avec des bâches.[/toggle]

Préparer la carrosserie

Une fois la carrosserie poncée et dégraissée, commencer à appliquer l’adhésif de masquage autour des vitres en recouvrant bien les joints.

 

Entourer tout d’abord l’ensemble de la vitre en se focalisant sur les joints et en faisant dépasser dans les coins.

 

Avec un cutter neuf, enlever le surplus d’adhésif dans les coins des vitres en le taillant le long du joint. Peu importe si la carrosserie est alors légèrement griffée puisqu’elle sera recouverte de Raptor.

 

Recouvrir les vitres de papier épais ou de film plastique. Faire de même éventuellement avec le toit s’il ne doit pas être peint.

 

Masquer avec soins les poignées de portes, serrures, etc.
N’oublier aucun détail : feux, phares, catadioptres, accessoires qui n’ont pu être démontés, … Il faut bien penser quelles parties du Land vous voulez recouvrir ou non : pare choc, bumperettes, …

 

Certaines parties comme la jonction entre le pare-brise et le capot sont complexes à masquer, il ne faut pas hésiter à utiliser une bonne quantité d’adhésif.

 

Bien recouvrir le pare-brise, les roues et tous les accessoires que vous ne voulez pas recouvrir.

 

Recouvrir avec soin les accessoires en plastique fixés sur la carrosserie, sur lesquels il sera difficile voire impossible d’enlever le Raptor une fois sec.

 

Dégraisser de nouveau la carrosserie après avoir masqué l’ensemble du Land.

Préparation de la peinture

Verser la quantité de durcisseur et éventuellement de peinture que vous avez définie dans la bouteille de Raptor.

 

Secouez fortement et pendant plusieurs minutes la bouteille fin de bien mélanger les produits.

 

Vérifiez que le mélange est bien fait et laisser attendre 10 mn avant de secouer de nouveau la bouteille pour mélanger.

 

[toggle title=”Quels mélanges pour quels usages ?” state=”close” ]Avant son application, le Raptor doit être mélangé avec son durcisseur. Les bouteilles de Raptor d’adaptant directement sur le pistolet d’application, le plus simple est de réaliser le mélange à chaque changement de bouteille. Il faut bien mélanger dans la bouteille une fois que l’on a versé le durcisseur, puis laisser “reposer” 10 mn avant de mélanger de nouveau et appliquer. U-Pol préconise 1 dose de durcisseur pour 4 doses de Raptor.

Mais ces proportions peuvent être modifiées selon l’effet désiré et le type de carrosserie à traiter. Rajouter environ 15% de durcisseur en plus va rendre le mélange plus liquide et la couche finale plus lisse. Il faudra l’appliquer avec une pression de 2 bars environ, à 25 cm de la carrosserie, en deux couches. Au-delà de l’aspect esthétique, cela peut être intéressant pour des carrosseries plus “complexes” que celles d’un Defender, par exemple sur un Discovery ou un Range P38.

La finition “standard” est obtenue avec le mélange préconisé durcissseur/Raptor et une application en deux couches identiques appliquées à 4 bar de pression, avec le pistolet à 50 cm de la carrosserie. Une pression inférieure (3 bar) avec une deuxième couche façon voile donnera un aspect plus texturé. Un des avantages du Raptor est qu’il existe en version noire mais aussi en version teintable, ce qui permet d’obtenir la couleur de son choix très facilement. Il suffit de rajouter la peinture en même temps que le durcisseur. La teinte doit être choisie en sachant que le Raptor teintable est de couleur blanche, ce qui va rendre la teinte finale plus claire. Attention de bien doser de façon identique la peinture à chaque bouteille de Raptor pour obtenir une couleur homogène ![/toggle]

Peinture

Commencer à recouvrir la carrosserie en commençant par les parties hautes.

 

Faire un mouvement de balayage continu pour obtenir une surface régulière qui recouvre bien la carrosserie.

 

Attention aux “recoins” sur lesquels il faut insister un peu, mais pas trop ! Le Raptor étant épais il ne faut pas le projeter de trop près de la carrosserie, sinon des “pâtés” ou des vagues peuvent se former.

 

Il faut travailler entre 20 et 50 cm de la carrosserie pour un recouvrement idéal, selon la pression utilisée. U-Pol conseille au minimum 10 cm par bar de pression au niveau du pistolet, donc 20 cm à 2 bar ou 40 cm à 4 bar.

 

Contrôler au fur et à mesure que le Raptor est uniformément réparti. Son épaisseur fait qu’il se “tend” quand il commence à sécher.

 

Pour garder une texture relativement lisse et ne pas surcharger le revêtement en épaisseur, il est aussi possible de ne passer qu’une couche de Raptor et de passer la deuxième couche uniquement avec de la peinture pour carrosserie, avec un pistolet adapté. Cela permet éventuellement aussi de “rattraper” une teinte trop claire à cause du mélange avec le Raptor.

[toggle title=”Quelle quantité de Raptor pour un Land ?” state=”close” ]Une bouteille de 750 ml de Raptor, dans laquelle on rajoute 250 ml de durcisseur et éventuellement de la couleur, est donnée pour 3 m2. Dans la réalité, une bouteille permet de recouvrir environ la moitié du côté d’un véhicule de 100 ou 110 pouces d’empattement (Defender 110, Discovery, Range Rover, …). Un Def 90 pick up consommera bien entendu moins ! Il faut donc environ 6 ou 7 bouteilles pour recouvrir d’une couche de Raptor l’ensemble de la carrosserie d’un Land. Selon l’épaisseur de la deuxième couche il faudra rajouter jusqu’à 6 bouteilles supplémentaires.[/toggle]

Tutoriel réalisé au garage RO2 Aventure

3 Rue du Petit Villeblevin, 89340 Villeblevin

www.ro2aventure.net

03 86 66 71 26

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.