Bollinger B1: et si c’était lui, le vrai futur Defender ?

Un solide châssis-échelle, une carrosserie rapportée transformable, une bonne garde au sol et des angles de franchissements excellents, et puis… ce profil cubique reconnaissable entre tous. Le Bollinger B1 veut être le premier 4×4 100% électrique du marché, mais ses concepteurs semblent aussi avoir voulu rendre hommage au Def !

La nature a horreur du vide, on le sait. En l’absence de toute information de la part de Land Rover sur le remplaçant du mythique Defender, certains projets qui rappellent fortement le cube d’alu voient le jour. Il y a eu le projet de Jim Ratcliffe, qui continue apparemment discrètement ses recherches d’une usine quelque part en Europe.

Et puis voici le Bollinger B1 qui débarque ! Cet étrange véhicule vient tout juste d’être présenté au Manhattan Classic Car Club. Il est le fruit du travail de Robert Bollinger (qui se présente comme un ancien fermier de l’état de New York) et de son équipe. Les caractéristiques de base de ce prototype sont plutôt alléchantes : le B1 repose sur un châssis tout en aluminium de 134 kg et 105 pouces d’empattement, conçu pour embarquer dans sa structure les moteurs électriques et les batteries.

Il intègre aussi la direction assistée maison et une suspension pneumatique typée tout-terrain. Le B1 chausse des pneus mixtes en 285/70R17 et affiche une garde au sol respectable de 40 cm maximum. Ses angles de franchissement laissent rêveur : 56° en approche, 33° en ventral et 53° en départ  !

La motorisation du B1 est bien plus exotique: il s’agit de deux moteurs électriques qui développent une puissance combinée de 360 ch et un couple de 640 Nm. Bollinger prévoit d’offrir plusieurs options de batterie allant de 60 à 100 kWh, ce qui permettrait d’offrir une autonomie de 200 à 320 km. Le B1 embarque deux systèmes de recharge, soit standard (240 V, recharge en 12 heures) soit rapide (recharge de la batterie de 100 kWh en 75 minutes).

Le B1 serait donc le premier 4×4 utilitaire 100% électrique. Mais la fée électricité n’a pas que des avantages (d’ailleurs relatifs !) en matière de pollution : le B1 « tape » le 0 à 96 km/h en 4,5 s et atteint une vitesse maximale de 200 km/h malgré son poids de 1 800 kg. Mais Bollinger annonce aussi que son B1 peut de « transporter jusqu’à 6 tonnes », sans préciser ses caractéristiques de traction par exemple.

Avec son profil cubique, ses panneaux de carrosserie simples qui portent tout de même un petit décroché que les landistes connaissent bien au niveau de la ceinture de caisse, ses phares ronds devants et ses petits feux derrière, ses fenêtres coulissantes, le B1 ne cache pas sa source d’inspiration côté design ! Ses concepteurs ont en tout cas eu la bonne idée de s’inspirer aussi des Land pour ce qui est de la polyvalence : la carrosserie se transforme facilement d’une version SW en Pick Up. Et une prise électrique à l’arrière, souvenir lointain de la PTO des Series, permet de brancher un outil ou tout autre accessoire de loisir…

Alors, projet fou ou futur succès ? Le Bollinger B1 fait pour l’instant partie des nombreux véhicules 100% électriques issus de petites entreprises inconnues dans le monde de l’automobile. La plupart de ces projets n’ont jamais réussi à voir le jour au-delà de un ou deux prototypes, faute de financement, d’homologation ou d’une vraie clientèle… Bollinger n’a pas encore annoncé de prix pour le B1, mais les pré-commandes devraient ouvrir en 2018. On verra alors si le B1 peut devenir une réalité ! Reste que pour les landistes c’est actuellement le projet le plus proche de l’esprit du Def.

À propos Vincent Boigey

Journaliste à Land Mag

25 plusieurs commentaires

  1. 100% électronique ne sert à rien , hybride d’accord , thermique et électrique ça oui , si tous les véhicules seraient électrique il n’y aurait plus d’électricité pour les maisons

  2. J’adore , t’a une vague idée du prix final Hubert LandMag Diff Lock ?

  3. Déjà La gueule me plait perso…

  4. Va falloir investir en « Tourets » pour barrer au Sud … Pfouff²² !

  5. J’aime le look, mais en effet en full électrique je ne trouve pas ça intéressant. C’est un « 90 » un modèle plus grand peut être pour plus grand espace de stockage à l’arrière. A voir aussi le custom possible. A suivre avec attention donc.

  6. il va falloir mettre des bornes aux pieds des eoliennes

  7. Euh on a pas forcément besoin d être moche pour faire une pseudo succession du def

  8. Il va devoir mettre le canot a l’envers s’il veux pas prendre l’eau de pluie lol

  9. In Africa some electric Defenders are in use for safari

  10. électrique ??? j’espère qu’ils ont revus l’étanchéité !

  11. Hell no! Needs a styling upgrade

  12. C’est un Canada…Dry ce truc non ? Ça ressemble au Def, ça à la couleur du Def, ça a presque du Def,…. mais …. c’est loin d’en être quand même

  13. On est pas ENCORE sorti de l auberge avec la voiture ÉLECTRIQUE je pré de ré rouler à la BOUGIE.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*