Jaguar Land Rover inaugure sa nouvelle usine en Slovaquie

Jaguar Land Rover a inauguré aujourd’hui son centre de production à Nitra, en Slovaquie. C’est la première fois qu’une société automobile britannique ouvre une usine de production en Slovaquie, même si de nombreux autres constructeurs sont déjà présents dans le pays.

Bien que le cœur de sa production reste toujours au Royaume Uni, l’usine de Jaguar Land Rover à Nitra représente une nouvelle étape de la stratégie d’expansion internationale de JLR, après l’ouverture d’une unité en Chine en 2014 et d’une usine au Brésil en 2016. La création de centres de production à l’étranger « permet à Jaguar Land Rover de proposer encore plus de nouveaux produits à ses clients, de se protéger contre les fluctuations monétaires et de renforcer sa compétitivité à l’international » annonce le communiqué de presse officiel du groupe.

Si l’inauguration a eut lieu officiellement aujourd’hui jeudi 25 octobre, l’usine de Nitra « tourne » déjà depuis plusieurs semaines. Jaguar Land Rover y emploie actuellement 1500 personnes, dont 98% de Slovaques et 30% de femmes. Une deuxième phase de recrutement débutera en novembre à la recherche de 850 employés supplémentaires. Tous les employés ayant un rapport direct à la production ont suivi un programme de formation spécifique de 12 semaines dans la première Training Academy (centre de formation) établie à l’étranger par JLR pour un coût de 7,5 millions €. Les médias locaux indiquent qu’un ouvrier de base touche environ 700 euros par mois…

À la pointe du travail de l’aluminium, le nouveau site de 300 000 m2 propose la meilleure expertise de Slovaquie dans ce domaine avec une capacité de production de 150 000 véhicules par an. Le premier Land Rover Discovery 5 est sorti de chaîne en septembre, et devrait rester pendant ua moins 2 ans le seul véhicule fabriqué sur place.

Si la Slovaquie a été choisie pour cette usine, c’est qu’elle propose un secteur automobile premium qui représente 44% de sa production industrielle totale. Disposant d’un réseau bien établi de fournisseurs locaux, Jaguar Land Rover a pu s’approvisionner et faire produire un certain nombre de pièces telles que les sièges et les jantes qui équipent le Discovery à Nitra. Des milliers d’emplois supplémentaires ont ainsi été créés tout au long de la chaîne d’approvisionnement slovaque.

Jaguar Land Rover travaille par ailleurs en étroite collaboration avec les populations vivant près de ses usines de production. Au cours des six derniers mois, Jaguar Land Rover a effectué près de 500 heures de volontariat sur des projets à Nitra et dans ses environs ; lancé son premier programme de subventions pour soutenir 12 projets locaux, dont la première salle sensorielle thérapeutique de Nitra et, plus récemment, a mis en place un nouveau fond de dotation conjointement avec la Fondation Pontis. En novembre, la compétition « Land Rover 4×4 in Schools » se tiendra en Slovaquie pour la troisième fois. 10 écoles du pays participeront cette année à la compétition pour concevoir et construire un véhicule télécommandé à 4 roues motrices capable d’attaquer des terrains difficiles en hors-piste.

À propos Vincent Boigey

Journaliste à Land Mag

3 plusieurs commentaires

  1. une raison de plus de ne pas acheter de d5

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X