Les détails techniques du nouveau Range Rover Sport 2014 en direct de New York

Ce mardi soir a New York Land Rover n’a pas seulement presenté les photos du nouveau Range Rover Sport 2014 ! Tous les détails techniques du dernier SUV sportif de la marque Anglaise ont également été dévoilés.

On le savait, le nouveau Range Rover Sport 2014 est donc basé sur le châssis en aluminium ultra-léger du dernier Range Rover L405, il profite donc lui aussi d’une perte de poids de l’ordre de 300 kilos. Les motorisations du RRS 2014 ne sont pas une surprise non plus : ce sont bien entendu les mêmes que celles de son grand frere. Le L405 etant déja tres agile comparé a ses prédecesseurs mais aussi a la concurrence, on imagine que le nouveau Range Rover Sport 2014 va avoir un comportement routier de premier ordre !

rr_rrs_14my_the_delivery_still_260313_11_LowRes

Et ses capacités en 4×4 sont une fois de plus bien au-dela de celles de ses concurrents, avec une suspension pneumatique renouvellée (identique a celle du L405 la aussi) et la derniere version du Terrain Response avec son mode automatique… Les débattements les plus élevés de la catégorie (260mm à l’avant et 272mm à l’arrière) autorisent une articulation des roues de 546mm pour affronter les conditions les plus extrêmes. La garde au sol est maintenant de 278mm (+51mm) et le système de suspension pneumatique a été perfectionné pour évoluer automatiquement entre deux hauteurs ; le système Terrain Response® 2 de nouvelle génération sélectionne le programme le plus adapté au terrain.

RR_Range_Rover_Sport_Driveline_04_LowResPourtant, c’est une surprise, deux systèmes de traction intégrale permanente seront proposés. Le premier offre une boîte de transfert « classique » à deux ratios avec une option boîte courte, pour des conditions extrêmes en tout-terrain ; la répartition avant/arrière par défaut est alors de 50/50 avec une capacité de blocage de différentiel de 100%. Le second système, plus léger de 18kg, comprend une boîte de transfert à ratio unique et un différentiel Torsen qui transmet automatiquement le couple à l’essieu avec le plus d’adhérence ; il fonctionne en parallèle avec les systèmes de contrôle d’adhérence pour produire une excellente motricité en toutes circonstances. La répartition du couple de 42/58 entre l’avant et l’arrière a été conçue pour privilégier la propulsion et garantir une conduite dynamique. Une solution plus légere, sans doute moins chere, qui rapproche le RR Sport du Freelander 2 et de l’Evoque !

Pour ce qui est des moteurs, dès le lancement, les clients du Range Rover Sport pourront logiquement choisir entre quatre moteurs – deux moteurs essence suralimentés : le V8 de 5,0 litres et 510ch, et le nouveau V6 de 3,0 litres et 340ch qui sera malheureusement indisponible sur le marché français ! Et deux moteurs diesel de 3,0 litres : leTDV6 de 258ch et le SDV6 de 292ch. La gamme de motorisations sera élargie à l’avenir avec la version haute performance d’un SDV8 diesel de 4,4 litres et 339ch. Enfin, un modèle Hybride diesel sera disponible à la commande avant la fin de l’année pour livraison en 2014.


RR_Range_Rover_Sport_Cutaway_20_LowRes

 

Sur toute la gamme, les 60 mph départ arrêté sont couverts en 5 secondes avec une baisse de consommation pouvant atteindre 24% – selon les modèles – et des émissions de CO2 à partir de 194g/km. Toutes les motorisations essence et diesel du nouveau Range Rover Sport sont associées à la boîte automatique à 8 rapports ZF 8HP70 de dernière génération. Autre déception donc, la nouvelle boîte 9 vitesses annoncé il y a peu a Geneve n’est donc pas de la partie…

Parmi les nouveautés pas forcément attendues, signalons la flexibilité de 5+2 places occasionnelles en option. Au chapitre des dimensions, le nouveau véhicule affiche une silhouette élancée et contemporaine associée à une habitabilité en progrès. Le nouveau Sport ne mesure que 62mm de plus que son prédécesseur et, à 4850mm, est plus court et donc plus facile à manœuvrer et à garer que les autres SUV à 7 places, et que la plupart des berlines du segment E. En revanche, son empattement rallongé de 178mm améliore l’habitabilité et l’accès des passagers à l’arrière. La réduction de ses porte-à-faux avant et arrière et son accroissement en largeur (+55mm) confèrent au véhicule une présence plus moderne.

Enfin, la plupart des marchés proposeront le choix de quatre niveaux d’équipements (S, SE, HSE et Autobiography) ainsi que des versions ‘Dynamic’ du HSE et de l’Autobiography. Un choix étendu de teintes, de finitions et de spécifications permettront aux clients de créer le SUV personnalisé par excellence.