Actualités Breslau > Des Français et des Land sur le podium de la...

Breslau > Des Français et des Land sur le podium de la 20° édition !

385

Ce Samedi 6 juillet 2013, le Breslau a fêté la dernière étape de sa vingtième édition. C’est au milieu du légendaire camp militaire de Zagan en Pologne que les vainqueurs de cette nouvelle épopée dédiée aux amateurs passionnés d’aventure Off road motorisée ont été sacrés. Les mésaventures, galères, moments d’émotions fortes et belles bagarres sur les pistes de l’accueillante Pologne nous ont offert un nouveau chapitre du plus grand rallye Européen en tout terrain.

Tout au long de cette semaine qui débuta samedi dernier lors du prologue de Lauzitz, les équipages des 42 Motos, 14 quad,  11 SSV, 85 autos et 29 camions ont affronté des pistes roulantes entrecoupées de passages boueux aux alentours de Drawsko. 4 journées à courir en tout sens parmi les vastes forêts et les champs de manœuvres militaires. C’est ici que s’est joué cette édition anniversaire.

Les deux premières spéciales (dont l’une nocturne) ont fait de nombreuses victimes, tant l’entrée en matière fut brutale. Elles ont également démontré que les camions ne sont plus là pour faire de la figuration. Ces monstres rugissants font désormais jeu égal avec les autos. Si le classement entre auto et camions reste séparé, sur les pistes dans le peloton de tête, il faut compter avec eux.

Parmi les autres faits d’armes qui marqueront cette édition 2013, impossible de passer à côté des exploits de l’Anglais Jim Marsden, qui aux commandes de son Defender V8 s’est affirmé comme meneur de jeu. Vainqueur plus que potentiel des prochains Breslau, deux casses mécaniques l’on relégué assez loin au classement. Mais il peut s’enorgueillir de 3 victoires de spéciales, des victoires presque trop faciles avec plusieurs dizaines de minutes d’avance à chaque fois. Alors que la moyenne de vitesse de otus les concurrents a encore battu des records !

Breslau

Mais, outre le chronomètre, le juge suprême reste la navigation, toujours aussi essentielle au milieu du labyrinthe de pistes en forêt. Ensuite, si les bourbiers se sont fait trop rares aux yeux de certains, ils sont toujours un élément essentiel de la partie de poker qui se joue lors d’un Breslau. Encore aujourd’hui, à quelques kilomètres de l’arrivée, le leader auto Martin Haehle a eu chaud, se retrouvant couché sur le côté dans une simple mare, abandonnant ainsi plusieurs minutes à ses poursuivants. L’avance acquise difficilement durant la semaine par un équipage peut disparaître sur une simple erreur due à la fatigue de la mécanique ou bien des hommes ! Derrière lui les Français Porcher/ Kermorvant  n’attendaient que ça pour viser la plus haute marche du podium. La 3e marche fit aussi l’objet d’un suspense palpitant entre les Italiens Bragalone/ Centra (Defender 90) et les Français Raufie/ Girard, finalement 4° sur leur Tomcat V8.

Breslau

Mais si ce soir dans le clan tricolore a fêté cette 20e édition, la joie est double : les Français font leur entrée dans le livre d’or du Breslau. 20 éditions que l’on attendait ça chez les « Fransouzes » ! Depuis qu’un certain Gille Girousse a eu l’idée de se lancer dans cette furieuse aventure en 1998… Chez les SSV, la fête est totale puisque la bande à Christophe Courtin alias “Grisouille“ squatte toutes les places d’honneurs avec leurs Polaris. En Moto, si l’équipe de copains du multiple Champion de France Tout Terrain 4×4 José Castan était venu pour le fun, la semaine fut complète question aventure.

 

 

Retrouvez ici une sélection des meilleures vidéos de ce Breslau 2013 !