Actualités Des V8 BMW sous le capot des prochains Range Rover ?

Des V8 BMW sous le capot des prochains Range Rover ?

245

C’est la dernière rumeur qui circule. Selon le journaliste Georg Kacher, du magazine www.automobilemag.com, Land Rover aurait passé un accord avec le constructeur allemand pour motoriser ses futurs modèles.

Land Rover travaille en effet beaucoup au développement de sa gamme Ingenium : les premiers membres de cette famille de moteurs sont les deux Diesel de 2 l de cylindrée (150 te 180 ch) présents sur les Evoque et Disco Sport (et aussi chez Jaguar). Deux bloc essence devraient les rejoindre rapidement (avec des puissances entre 200 et 270 ch environ), puis viendra le tour des 6 cylindres en ligne issus de la même architecture : construction en ligne et cette-fois 3 l de cylindrée. Leur puissance devrait être supérieure aux actuels V6 essence et Diesel du groupe, et démarrer vers 250 ch pour finir à au moins 350 ch.

v8diesel11myengine30061004

Il est probable d’ailleurs que les versions essence de ces V6 abandonneront le compresseur pour passer au double turbo, comme la plupart des autres constructeurs. Reste donc le problème des V8 : les blocs actuels sont toujours efficaces mais pêchent par des émissions de CO2 et autres polluants trop élevées pour les normes à venir. Land Rover doit donc les remplacer, car les faire évoluer ne serait sans doute pas suffisant vu l’âge de leur conception. Or un V8 coûte très cher à concevoir… à moins qu’on ne l’extrapole d’un V6 -c’était le cas du TDV8 d’ailleurs. Mais cela ne sera pas possible cette fois puisque les 6 cylindres Land vont passer à l’architecture en ligne.

v85litreenginesctechnical20030905

Paradoxalement, alors que Land Rover devient donc indépendant pour ses blocs 4 et 6 cylindres (qui auparavant venaient de chez Ford/PSA ou Volvo), le constructeur va devoir trouver un ou des V8 chez un concurrent. Georg Kacher croit donc savoir que c’est chez BMW que Land Rover se fournirait, a priori en choisissant le futur 4 l qui va succéder à l’actuel 4,4 l. Le V8 allemand actuel développe de 450 à 600 ch, mais là encore avec des turbos et non un compresseur. L’appellation Supercharged y survivra-t-elle ? Des blocs BMW sous le capot des Range, cela rappelera en tout cas la période des Range P38 !