Quels pneus pour les Land Rover Series et les Range Rover Classic ?

Rouler en « anciennes » impose parfois quelques contraintes. Pourtant, malgré leur âge, les Series et les Range Classic bénéficient encore d’un très large choix de pneumatiques. Style vintage ou moderne, de type routier, mixte ou extrême, il y en a pour tous les goûts… à condition de savoir chercher. Vous avez de la chance, on s’en est occupé…

Question pneus, les Series en ont vu de toutes les couleurs depuis 1948. Rustiques pneumatiques militaires pour commencer, puis des modèles Avon Traction Mileage, Dunlop Trackgrip ou Firestone SAT à structure diagonale, avant de passer comme les autres véhicules aux gommes de type radial. Dans les années 1950 à 70 le choix de pneus était en tout cas bien moins important que de nos jours ! Et de même que les accessoires pour le franchissement ou le raid étaient plutôt rares, personne ne semblait vraiment se soucier des pneus.

Les choses ont bien changé par la suite, et dans les années 80 et 90 l’éventail de pneumatiques disponibles s’est considérablement élargi, avec l’apparition de pneus de plus en plus « technologiques » et parallèlement de nombreux rechappés de bonne qualité. Pour les Range Classic l’évolution a été la même, avec en outre l’avantage d’une taille unique tout au long de ses 25 ans de carrière. Chaussé de pneus de type radial dès le début, le Range a ensuite été l’un des premiers véhicules à bénéficier pleinement des premiers pneus neige à lamelles, avant d’accéder aux gammes de pneus mixtes ou extrêmes développées ensuite. Mais que reste-t-il de tout cela de nos jours ?

Une offre de pneus toujours très large

Bonne nouvelle, les Series et les Range Classic ont encore droit à un large choix de pneus. Car contrairement aux autres véhicules de collection, dont les propriétaires ont souvent bien du mal à se « chausser » correctement, la longévité et l’endurance des Land ont fait que de nombreux manufacturiers continuent de proposer des pneumatiques dans leurs tailles d’origine. À l’heure de changer leurs pneus, les « séristes » se retrouvent donc avec un choix pléthorique. Plus d’une douzaine de modèles en neuf, du routier « old school » comme le Camac CD110 au mixte orienté franchissement tel le Silverstone MT117, en passant par le plus moderne Michelin Latitude Cross. Et encore plus de choix en rechappé, où les nombreux routiers et mixtes côtoient les profils les plus extrêmes, même en taille 6.00×16 !

Pour les Range Classic, la gamme de pneus est aussi très vaste, avec à la fois des gommes de dernière génération (Continental Conti4x4Contact, Michelin Latitude Alpin, …) et d’autres un peu moins récentes en neuf, et une pléthore de modèles en rechappé. Comment faire le bon choix entre ces profils et ces technologies différents ? Tout va dépendre du profil et de l’utilisation de votre Series ou de votre Range… car ces « anciennes » ne sont pas toutes logées à la même enseigne.

Côté Series, pour un véhicule parfaitement restauré qui ne quittera que rarement l’asphalte ou les chemins bien carrossés, et qui fera peu de kilomètres par an, les refabrications de pneus typiques des années 60 et 70 (Avon Rangemaster ou Goodyear G90 par exemple) sont idéales car le Land garde alors un aspect 100% d’origine. Dans cette optique on trouve aussi en rechappé des profils vintage intéressants, comme le Fedima Town&Country, réplique d’un ancien modèle Firestone.

Pour un véhicule « dans son jus » qui roule encore régulièrement sur route et dans les (mauvais) chemins, le célèbre Michelin O/R est sans doute le meilleur choix… tant qu’il en reste encore en stock. Mais ce sont bien les gammes de rechappés qui offrent le choix le plus intéressants en mixtes plus ou moins orientés tout terrain. Enfin, ceux qui n’hésitent pas à mettre leur Series dans les bourbiers doivent recourir là aussi aux gammes de rechappés pour trouver leur bonheur – ou passer à des pneus en tailles non homologuées. Attention tout de même aux profils trop agressifs qui mettent à mal les transmissions des Series.

Côté Range Classic la situation est peu ou prou identique. Le Classic est devenu un collector et pour un usage purement routier il existe de nombreux pneumatiques sur le marché (voir encadré). Comme pour les Series, il faut simplement avoir à l’esprit qu’un pneu aux sculptures vintage sera peut-être plus esthétique mais aura des performances… elles aussi « à l’ancienne ». La tenue de route et le freinage seront donc moins bons qu’avec un pneu de dernière génération. Ce serait dommage de ne pas profiter pleinement du beau V8 sous le capot…

 

Suite: les pneus pour les Series Suite : les pneus pour les Range Rover Classic

 

Les tailles officielles des pneus des Series et Range Classic

Series I 86″   6.00×16 ou 7.00×16

Series I 88″   6.00×16 ou 7.00×16

Series I 107″ 7.00×16

Series II(A) 88″       6.00×16

Series II(A) 109″      7.50×16

Series III 88″ 6.00×16

Series III 109″         7.50×16

Series III One Ton   9.00×16

Stage One    7.50×16

Forward Control SIIA/SIIB/101    9.00×16

Lightweight  6.00×16, 6.50×16, 7.00×16 ou 7.50×16

Minerva       6.00×16

Range Rover Classic         205×16

 

Radial ou diagonal ?

La première Land Rover est née presque en même temps que le pneu de type radial était inventé par Michelin en France. Les Series I ont donc eut droit à des pneus de type diagonal (Bias ou Cross Ply en anglais) à leurs débuts, équipés bien entendu de chambres à air. Les pneus de type radial ont ensuite pris le relais car leur construction apportait plusieurs avantages : meilleure souplesse des flancs, meilleure longévité, empreinte au sol plus large à taille égale… et utilisation sans chambre à air. Les pneus à structure diagonale sont rares de nos jours, mais certains modèles subsistent encore car ils sont moins chers et utilisés sur des petits utilitaires ou des tracteurs. Si leur design peut attirer les landistes puisqu’il colle parfaitement à l’esprit Series, ces pneus sont techniquement dépassés, que ce soit sur route ou en tout terrain. Ils peuvent convenir pour une Land qui roule peu et sur des chemins pas trop techniques. Côté pratique, on reconnait les pneus de type radial au « R » placé entre la largeur du pneu et sa circonférence : un 6.50R16 est un radial, un 6.50×16 est un diagonal.

À propos Vincent Boigey

Journaliste à Land Mag

2 plusieurs commentaires

  1. Aloha! jolie foto!! ..Petite contrib : ma series 2 est chaussée avec des vieux et … inusables Michelin X en 7.50, mais le Lassa ok144 est assez sympa pour une mamie, le Def en Michelin O/R 235 & le range est chausse en Michelin Lattitude cross, pour moi top !! 😉

  2. Pour mon Range des 235 general graber. Pour moi c’est le top. Bonne gueule, bonne tenu de route bon en TT usure faible. Des swamper en 35 pouces pour mon 90 atmo. C’est le pied integral en TT surtout dans la boue

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*