« Le futur Defender sera la colonne vertébrale de Land Rover » assure Gerry McGovern

Présent au salon de l’automobile de Los Angeles, le directeur du design de Land Rover a -enfin- livré quelques informations sur le futur Defender. Il faut dire que les journalistes automobiles ne manquent jamais une occasion de lui poser des questions sur l’évolution de cette icône de l’automobile !

Lors d’une conférence de presse, Gerry McGovern a donc assuré que le futur Defender serait la « colonne vertébrale de la marque Land Rover ». Pressé par les journalistes de donner plus de détails, le directeur du design de la marque de Solihull a préféré jouer au chat et à la souris en livrant à la fois quelques détails précis et sa vision générale du futur Def. Alors que la nouvelle Jeep Wrangler était présentée au public à quelques mètres de là, Gerry McGovern a assuré que « le futur Defender n’aura pas de rivets visibles » lors de son lancement en 2018 pour célébrer le 70° anniversaire de la marque. Voilà déjà une information importante de confirmée : le nouveau Def sera donc bien présenté en 2018 ! Si cela paraissait logique, Land Rover n’avait jusqu’à présent pas confirmé cette échéance.

Ensuite, rustique ou hi-tech le futur Defender ? Interrogé sur le bagage technologique du futur cube d’alu, McGovern a été là aussi relativement précis. « Le futur Defender adoptera de nouvelles technologies, parce que pour que ce SUV soit un succès, il doit être «pertinent» pour les futurs acheteurs » a-t-il expliqué. « Soyons honnête : le premier cube d’alu s’est vendu à 2 millions d’exemplaires en 68 ans, alors qu’un Evoque a atteint les 700 000 en moins de 6 ans » a raisonné Gerry McGovern.

« Pour justifier l’investissement mis en œuvre pour sa conception, ce véhicule devra être global. Ses futurs acheteurs n’auront pas d’idées préconcues à son sujet, et pour qu’ils viennent dans nos concessions il faudra que le futur Defender les attire par ses qualités propres ». Le boss du design de Land Rover est d’ailleurs bien conscient de la relation disons… compliquée entre la marque et les landistes du monde entier. « J’aimerais que les passionnés de la marque apprécient ce Defender » a-t-il avoué aux journalistes. « J’aime le fait que tous ces gens soient enthousiastes à ce sujet. J’apprécie qu’ils continuent à faire vivre la passion pour les anciens Land, mais s’ils s’attendent à voir un fac-similé de l’ancien Def avec toutes les dernières technologies dessus, alors je ne pense pas qu’ils seront satisfaits » a-t-il prévenu. Tout en rendant hommage landistes passionnés, McGovern a clairement expliqué qu’il avait refusé de créer un « pastiche » de l’original.

Quelle sera alors la part d’héritage du nouveau Defender ? « Je pense qu’il faut reconnaître le grand héritage du Defender en termes de capacités, en termes de robustesse, de durabilité – mais pas nécessairement en terme de qualité visuelle » a déclaré Gerry McGovern – dont on connait le peu d’enthousiasme pour le design des anciens modèles de chez Land Rover. Reconnaissant que la présentation du futur Defender en 2018 est « le lancement le plus attendu dans le monde automobile », McGovern a finalement assuré que son design serait « polarisant », expliquant que lui et son équipe ont essayé « de ne pas s’attarder sur la redéfinition d’une icône », mais ont exclu de donner un style dérivé d’un autre Land Rover. « Cela signifie-t-il qu’il ressemblera au nouveau Discovery ? Bien sûr que non. Il doit être rigoureux dans son design et, pour moi, il doit être honnête et authentique en tant que véhicule que nous produisons aujourd’hui, et ne pas être préoccupé par ce qui s’est passé auparavant », a-t-il déclaré. « Pour moi, une approche rétrospective dénote un manque de créativité », a finalement assuré Gerry McGovern.

À propos Vincent Boigey

Journaliste à Land Mag

30 plusieurs commentaires

  1. Le futur Def un « SUV ». Aïe

  2. A droite sur font rouge ces l’esquisse du nouveau DEF ?? ça a l’air pas mal , la silhouette a l’air assez semblable au DEF actuel .

  3. J’aurais préféré qu’il parle de pieds et de mains, les outils du corps. La colonne vertébrale fait trop cérébrale. Ce futur Def s’annonce comme un 4×4 de plus pour Bobos.

  4. Ca craint ca va etre un evoque modifier , ces fini les 4×4 rustique aujourdhui ces SUV! « sans utilite veritable » triste

  5. Ils ne vont quand même pas appeler ce M….un Defender !

  6. Pour la polyvalence, ça ne part pas bien…

  7. Fini le def tel qu’on l’a connu! Bonjour le suv! Pas grave, des def il y en a pleins les petites annonces

  8. Cela confirme ce que je pense depuis la fin du def : le nouveau def sera le vrai remplaçant des D3/4.

  9. Attendons que land mag le teste … Avant de parler …

  10. merci a land mag pour cette nouvelle …. cependant le boss de LR n’a rien compris . a defaut je prend jeep wrangler ….. communication moderne de merde

  11. « Pour moi, une approche rétrospective dénote un manque de créativité » Gerry McGovern.
    Rien ne l’étouffe celui la ….

  12. Esperrons qu’il sera produit en inoxidable …

  13. « je ne pense pas qu’ils seront satisfaits » tout est dit… un SUV. Reste jeep et RAM

  14. « …et de ne pas être préoccupé par ce qui a été fait auparavant…Pour moi, une approche rétrospective dénote un manque de créativité » Mais je rêve, comment Gerry Mc Govern peut il dire cela alors qu’il nous resserre du copier- coller du concept LRX sur TOUTE la gamme LR depuis plus de 10 ans !!!!

  15. le pognions avant la passion voici la mantalite de land rover maintenant
    set dommage
    continuons a faire vivre nos vieux def eu s’est des pur 4×4 pas des SUV de merde

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*